Les hain-teny p 212 Thème de l’hésitation et des rivales

Publié le par Alain GYRE

 

Les hain-teny p 212

 

Thème de l’hésitation et des rivales

 

VII

 

Atsy avaratra atsy lahy

Misy vilia manga sy mena

Alaiko ny mona

Menatry ny manga

Alaiko ny manga

Menatry ny mena

Halaiko be fahatanyizy roa

Ny iray kiady ny iray voninahitra

 

 

 

 

 

 

 

1

 

 

 

5

 

 

 

 

 

 

 

Par ici, au Nord

Il y a une assiette bleue et une assiette rouge.

Si je prends la rouge

J’ai honte devant la bleue

Si je prends la bleue

J’ai honte devant la rouge.

Je les prendrai toutes deux au hasard

L’une est le poteau qui protège le champ, l’autre la

fleur des herbes.

 

VII Un homme parle.

 

Vers 2. Une assiette : une jeune femme.

v.8. le poteau qui protège le champ : le kiady. Le sens

est ici : « L’une me protégera comme le poteau protège

le champ, l’autre me sera un ornement et un orgueil ».

variante : L’une est l’amour, l’autre chasse les regrets.

 

 

 

Jean Paulhan

Edition : Paul Geuthner

1913

 

Publié dans Poèmes malgaches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article