Les hain-teny p 250 Thème de la séparation et de l’abandon

Publié le par Alain GYRE

Les hain-teny p 250

 

Thème de la séparation et de l’abandon

 

VII

 

Si je dois mourir, meure plutôt mon parent

Et si mon parent doit mourir, meure plutôt le bœuf.

Si mon enfant et moi devons nous séparer

Que se heurtent ciel et terre !

Si c’est un seul homme qui ne m’aime pas

Je me pilerai une koba pour être grasse.

 

VII Une femme parle

Vers 5. Un seul homme : l’homme qui m’a abandonnée.

v.6. La koba est une bouillie de riz.

Le sens est : « Qu’un seul homme ne m’aime plus, cela est bien peu de chose auprès de tous les autres malheurs ».

 

Raha ho faty aho matesa rahavana

Ary raha ho faty rahavanamatesa ny omby

Raha izahay sy ny zanako no hisaraka

Mikatona ny tany aman-danitra

Raha ny olonairay no tsy tia

Dia hitoto koba aho hatavy

 

Jean Paulhan

Edition : Paul Geuthner

1913

Publié dans Hain-teny

Commenter cet article