Les papillons menacés d'extinction

Publié le par Alain GYRE

Biodiversité : Les papillons menacés d'extinction

1-papillons.jpg

Il faut débourser au moins 50 000 ariary pour avoir une collection de papillons de nos jours

La déforestation n'engendre pas que la disparition de la végétation. Plusieurs espèces disparaissent avec la forêt, comme les papillons.

Geneviève Randria­­marosata, vendeuse d'art malagasy, ne reçoit plus qu'occasionnellement une collection de papillons, composée de quatre à cinq espèces au marché de Pochard à Soarano. Elle est pourtant habituée à en recevoir quatre à cinq collections par mois, il y a dix ans.
« L'approvisionnement en collection de papillons se raréfie aujourd'hui. Parfois je ne reçois aucune collection pendant un mois. Ce mois-ci je n'ai obtenu que ces deux collections. Les papillons s'avèrent de plus en plus rares selon mon fournisseur » a-t-elle avancé hier. Le prix sur le marché suit ainsi cette baisse de l'offre. Aussi, il faut débourser au moins 50 000 ariary pour avoir une collection de cinq espèces de papillons contre 5 000 à 6 000 ariary, dix ans plus tôt.
Protection de la forêt
Le professeur Emilio Balletto, enseignant chercheur au département des Sciences de la Vie à l'université de Turin, (Italie) a confirmé cette raréfaction des espèces de papillons à Madagascar. C'était en marge de son exposé durant l'atelier de restitution du projet d'Intégration de la diversité biologique au développement rural, (BIRD) financé par l'Union européenne, hier à Ankatso. « Plus de 30% de familles de papillons se trouvent aujourd'hui dans le rouge. Quatre espèces endémiques de Madagascar qui se trouvent dans des collections muséales dans les années 1800 demeurent introuvables. Elles seraient rayées de la carte aujourd'hui » a t-il avancé. Pourtant la Grande île est riche en papillons endémiques. Car sur les 299 espèces de papillons recensées à Madagascar, 211 d'entre elles n'existent que dans la Grande île. « L'urgence réside aujourd'hui dans la protection de la forêt. En effet plus de 70% des espèces de papillons se trouvent à l'Est et au Nord du pays.

Vonjy Radasimalala

Mercredi 23 janvier 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article