Les plantes à feuilles vertes

Publié le par Alain GYRE

Les plantes à feuilles vertes

Des plantes nutritives qui poussent dans les îles

Les feuilles vertes jouent un rôle important dans l'alimentation dans pratiquement tous les pays du monde. Selon les scientifiques, il existe environ un millier de plantes à feuilles comestibles (dites aussi feuilles légumières).

Selon le cas, ces feuilles vertes poussent sur des arbres ou des arbustes, ou sur de petites plantes feuillues. Les arbres et les arbustes donnent des feuilles pendant longtemps, y compris la saison sèche; ils nécessitent peu de soins et peuvent servir de haies autour des jardins. Les choux, les légumes verts du genre épinards, et d'autres petites plantes feuillues produisent plus de feuilles en moins de temps et sont plus faciles à cueillir.

Il est parfois possible de trouver des feuilles vertes comestibles dans les brousses ou parmi les mauvaises herbes qui poussent dans les jardins ou les terres cultivées. Il suffit de cueillir et de préparer ces plantes traditionnelles pour avoir, à peu de frais, un légume vert qui est à la fois délicieux et très nourrissant.

Des aliments de qualité pour tous

Les feuilles de bien des plantes appréciées pour leurs qualités ornementales ou autres sont comestibles. C'est le cas du taro, de la patate douce, du manioc, des pousses de citrouille et du piment. Souvent, ces feuilles sont beaucoup plus nourrissantes que la partie principale de la plante. Toutefois, en enlevant à cette plante un trop grand nombre de feuilles, on risque d'en entraver la croissance. Il vaut mieux parfois cultiver deux parcelles différentes - l'une pour les feuilles et l'autre pour la plante elle-même.

Mais il suffit parfois d'aller au marché pour trouver des feuilles légumières, surtout si l'on habite en ville. Il est indéniable qu'en cultivant soi-même des plantes à feuilles vertes comestibles, on s'assure, d'une part, de leur fraîcheur, et de l'autre, qu'elles n'ont pas été traitées avec des pesticides.

Les feuilles de couleur vert foncé sont particulièrement nourrissantes. Certains aliments ne contiennent qu'un petit nombre des substances nutritives dont l'organisme a besoin, alors que les feuilles vertes contiennent de nombreux sels minéraux et vitamines. Servies en abondance, elles contribuent à équilibrer les repas.

Les plantes fabriquent et stockent les protéines dont l'organisme a besoin pour se développer et conserver la santé. Les repas ne proposant pas d'autres sources de protéines (comme la viande, le poisson, les œufs ou les légumineuses à graines) devraient toujours comprendre des portions généreuses de feuilles vert foncé.

Les feuilles vertes contiennent des sels minéraux importants dont le fer qui fortifie le sang, le calcium qui solidifie les os, le magnésium et le potassium qui contribuent au bon fonctionnement général de l'organisme lorsqu'on accomplit un travail demandant un effort particulier ou que l'on pratique différents sports dans un climat tropical.

Les feuilles vertes sont également une source de vitamines, notamment les vitamines A, B et C. Les vitamines sont essentielles au maintien d'une bonne santé et contribuent au bon fonctionnement de l'organisme.

Les feuilles vertes contiennent pour la plupart une certaine quantité de protéines et sont riches en vitamines et en sels minéraux, mais, d'une façon générale, les feuilles de couleur vert foncé sont plus nourrissantes que les feuilles de couleur vert pâle.

Les feuilles vertes constituent également une bonne source de fibres alimentaires. Il est bien connu que les fibres évitent la constipation et qu'elles aident l'organisme à éliminer normalement et régulièrement. Il est également prouvé que les fibres ont tendance à faire baisser le taux de cholestérol et à éviter les cardiopathies.

 

Une préparation simple ou élaborée

Les mois chauds et humides sont généralement la meilleure saison pour cueillir les feuilles vertes; c'est également l'époque où la repousse est la meilleure.

Il faut choisir, pour la cuisine, les feuilles jeunes et tendres. On peut aussi manger les pointes croquantes et les pousses latérales de certaines plantes. Les vieilles feuilles sont souvent dures, elles ont un goût plus prononcé et doivent être cuites plus longtemps.

Certaines plantes, comme le cresson, le liseron d'eau, la baselle, le chou de Chine et le chou pommé, peuvent être mangées crues, en salade. Les salades vertes crues sont très nourrissantes car elles permettent d'absorber la totalité des vitamines et des sels minéraux présents à l'origine et dont on perd une bonne partie à la cuisson. En outre, en mangeant des salades, on fait des économies d'énergie.

Si l'on veut manger les feuilles crues, il faut d'abord bien les laver et peut-être même les mettre à tremper quelques minutes dans un bol d'eau potable pour ensuite, avant de les utiliser, les éponger doucement avec un torchon ou les secouer pour en égoutter l'eau.

Vous pouvez également faire cuire les feuilles, les laisser refroidir, puis les manger en salade. Apprêtées ainsi, les fougères comestibles et les pousses de citrouille sont délicieuses.

Pour préparer une salade, il n'est pas nécessaire de suivre une recette à la lettre. On peut en effet y mettre tout légume ou aliment qu'on aura sous la main et dont on relèvera le goût avec un peu de jus de citron additionné d'huile, ou avec un peu d'assaisonnement.

Il ne faut jamais trop prolonger la cuisson des feuilles. Il est bon de les manger sitôt cuites. Voici quelques façons de les préparer:

Mode simple de préparation pour la plupart des feuilles vertes:

1. Laver les feuilles à l'eau propre. Enlever les tiges dures.

2. Mettre un peu d'eau dans une marmite et porter à ébullition.

3. Ajouter les feuilles, couvrir et cuire jusqu'à ce que les feuilles soient tendres, mais encore croquantes (3 à 10 mn).

4. Ajouter du lait de coco avant la fin de la cuisson des feuilles ou (si vous préférez) servir avec du lait de coco une fois les feuilles cuites.

5. Pour réaliser un potage ou une sauce, utiliser l'eau de cuisson des feuilles (mais s'il s'agit de feuilles de manioc, jeter cette eau de cuisson et la remplacer par du lait de coco éclairci ou délayé).

Mode spécial de préparation pour les feuilles qui sont très amères ou qui peuvent irriter les muqueuses de la bouche, comme les feuilles de manioc ou de taro:

1. Laver les feuilles, mettre dans une marmite et recouvrir d'eau.

2. Porter à ébullition et laisser bouillir à découvert de 5 à 10 minutes.

3. Jeter ensuite l'eau de cuisson.

4. Recouvrir à nouveau de suffisamment d'eau fraîche ou de lait de coco. Ajouter une pincée de sel. Couvrir et laisser cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendres (15 à 20 mn).

 

Sauté de feuilles vertes:

1. Couper les feuilles en morceaux.

2. Faire chauffer un peu d'huile ou de graisse dans une poêle (une cuillerée à café par tasse de feuilles). Ajouter de l'ail haché, du gingembre ou d'autres condiments, et faire revenir une minute.

3. Ajouter les feuilles en remuant et faire sauter cinq minutes sans cesser de remuer.

4. Si nécessaire, ajouter quelques cuillerées à café d'eau, couvrir la poêle et laisser mijoter 2 à 5 minutes. Servir chaud.

NB: Il est possible d'ajouter du lait de coco aux feuilles pour en relever le goût et en augmenter la valeur nutritive.

La cuisson des feuilles vertes dans le lait de coco, un peu d'huile ou avec un autre aliment reconstituant, notamment la viande, le poisson (surtout le poisson gras) et le poulet, facilite l'absorption de la vitamine A présente dans ces feuilles. Des salades vertes aux crustacés et aux légumineuses (haricots et pois secs), accompagnées d'une petite vinaigrette sont très faciles à préparer et constituent une excellente façon de manger des feuilles vertes nutritives.

On peut également ajouter des feuilles vertes à tous les potages ou ragoûts pour en améliorer le goût et la valeur nutritive. Elles peuvent également accompagner la viande ou le poisson.

 

 

Publié dans Cuisine Malagasy

Commenter cet article