Les premiers hommes

Publié le par Alain GYRE

55 Les premiers hommes

 

            Le premier homme de la Terre s’appelait Ietse. Il était seul, et très heureux, car il n’avait pas besoin de travailler pour vivre. Il passait tout son temps à faire des statues qui lui ressemblaient.

            Le jour où il termina sa dixième statue, Dieu dit à l’une de ses esclaves :

-Je veux que tu épouses Ietse.

-Mais il ne le voudra peut-être pas, lui répondit l’esclave.

-On verra bien. Emporte ces calebasses : dans la première est enfermé le Froid. Tu la déboucheras quand tu arriveras sur la Terre : Ietse aura froid et viendra près de toi pour se réchauffer.

-S’il ne s’approche pas, tu déboucheras la deuxième calebasse, qui renferme la Chaleur. Quand elle sortira, Ietse aura besoin de tes bras pour le rafraîchir.

-S’il boude, tu ouvriras la troisième calebasse dans laquelle se trouve la Soif. Alors, il te demandera de l’eau.

-S’il est encore trop têtu, ouvre la quatrième calebasse qui contient la Faim, et prépare, devant lui, un grand repas.

-S’il ne vient pas manger, fais sortir les moustiques qui sont dans la cinquième calebasse. Il voudra que tu lui prêtes ton lamba, pour ne pas être piqué.

-S’il échappe aux moustiques, voici la sixième calebasse, celle des démangeaisons : elles le feront tant souffrir que tu pourras le frotter avec ce baume que je te donne.

-S’il ne veut toujours pas, tu laisseras sortir l’Ennui de la septième calebasse, et aussitôt il voudra  entendre de belles histoires.

-Mais s’il ne t’écoute pas les raconter, il te restera le Rire, dans la huitième calebasse. Il ne le connaît pas, et s’approchera enfin de toi, pour l’écouter et l’imiter.

 

Lorsque la femme arriva sur Terre, Ietse fit semblant de na pas la voir.

Ella déboucha la calebasse du Froid : il alluma aussitôt un grand feu.

Elle déboucha la deuxième calebasse, celle de la Chaleur : il partit dans le bois, où l’air était frais à l’ombre des grands arbres.

Elle ouvrit la Soif, mais il trouva l’eau du ravenale, et la but.

Contre la Faim, il cueillit quelques bananes, et ne regarda même pas l’esclave préparer le repas.

Quand les moustiques s’échappèrent, il les chassa de sa main, et se mit à courir.

Quand les démangeaisons l’attaquèrent, il se gratta contre un arbre.

Contre l’Ennui, il coupa du bois, et n’écouta pas ce que la femme racontait.

Enfin, quand le Rire éclata de la dernière calebasse, il se boucha les oreilles et s’endormit.

 

La femme remonta au ciel et annonça à Dieu qu’elle avait perdu. Dieu haussa les épaules et la renvoya à la cuisine.

Il appela alors sa fille préférée, la belle Ivelo, et la fit descendre sur Terre à son tour.

Ivelo avait mis sa plus jolie robe pour plaire à Ietse : une robe en voiles de sept couleurs, violet, indigo, bleu, vert, jaune, orangé et rouge. Et Ietse la trouva si belle qu’il voulut la garder et l’épouser.

 

Depuis qu’Ivelo était sur la Terre, il faisait toujours beau. Ietse ne faisait plus de statues, il passait son temps à regarder sa femme. Mais un jour, Ivelo lui dit :

-Je m’ennuie. Je voudrais m’amuser avec tes statues mais elles sont immobiles. Je vais demander à mon père qu’il donne la Vie, pour elles.

-Ivelo monta au ciel, et il se mit à pleuvoir. Quand elle revint, elle rapporta le soleil, et une calebasse pleine de Vie. Elle la versa sur les statues qui s’animèrent : ce furent les enfants de Ietse et Ivelo.

 

Un jour, Ietse mourut : depuis ce temps, les hommes, ses descendants, lorsqu’ils éternuent, disent toujours : « Ietse » en souvenir de lui.

Ivelo recommença à s’ennuyer. Elle partit de plus en plus souvent, revint de moins en moins longtemps. C’est pour cela qu’il pleut sur la Terre. Mais quand elle vient nous voir, il fait beau, et elle a toujours sa robe de jolis voiles, violet, indigo, bleu, vert, jaune, orangé et rouge…

 

Répondons aux questions :

Ietse est heureux, tout seul : dites pourquoi.

Que deviendront ses statues ?

Que doit faire l’esclave envoyée par Dieu sur la Terre ?

Comment s’y prend-elle ?

Que fait Ietse pour lui échapper ?

Pourquoi Ivelo réussit-elle à épouser Ietse ?que vous rappelle les couleurs de sa robe ?

Pourquoi remonte-t-elle au ciel ?

Pouquoi dit-on quelle  revient parfois nous voir ?

Comment se souvient-on du nom de Ietse aujourd’hui ?   

 

 

Contes du Monde entier

Contes de Madagascar

CLE International

NATHAN

 

 

Publié dans Contes du monde entier

Commenter cet article

Diakité 12/04/2016 03:06

Qui est l'auteur du conte les premiers hommes?