2012-09-17 Andrianampoinimerina, fils ingrat

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Andrianampoinimerina, fils ingrat

     

 

Lundi, 17 Septembre 2012

Andriamasinavalona avait quatre fils qu’il installa chacun sur le trône de l’Imerina. S’il n’eut aucun problème avec ses fils qui régnait à Antananarivo, Ambohimanga et Ambohitrabiby, celui qu’il nomma roi d’Ambohidratrimo par contre allait le garder... captif pendant sept ans ! Ce fils ingrat, jaloux des ses trois frères, c’est Andrianampoinimerina qui tenta de la sorte d’arracher à son père une reconnaissance de souveraineté sur l’ensemble de l’Imerina.

Libéré par des « Tantsaha » rusés et vigoureux, originaires du Nord d’ Ankaratra, Andriamasinavalona fit un retour triomphal à Antananarivo. Quant à Andrianampoinimerina, il périt peu de temps après, victime de sa gourmandise ! Il ne mangeait que de la chair de veaux retirés du sein de leur mère. Un jour, il s’étrangla avec un os et passa de vie à trépas, puni par son ingratitude !

Les habitants d’Antananarivo lui refusèrent d’abord le caveau royal du Rova. Finalement, Andrianampoinimerina, qu’il ne faut pas confondre avec son presque homonyme, le grand Andrianampoinimerina, fut enterré à l’écart des tombes royales. Sur instruction d’Andriamasinavalona, sa « tranomanara » ne fut jamais entretenue et abandonnée à la ruine.

+S.J

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article