2012-09-02 Andrianjaka, fondateur de la ville des mille

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Andrianjaka, fondateur de la ville des mille

     

 

Mercredi, 05 Septembre 2012

Andriamanelo à Alasora, Ralambo à Ambohitrabiby, et Andrianjaka à Analamanga… il faut remonter jusqu’à ce fils cadet de Ralambo pour retrouver la paternité d’Antananarivo ! Primitivement occupée par les Vazimbas jusqu’aux alentours de 1610 quand Andrianjaka décida de conquérir cette colline sacrée pour y installer sa capitale, Analamanga était une belle crête forestière qui donnait à la future Antananarivo une opulente crinière d’émeraude. Andrianjaka fit la conquête d’Analamanga sans coup férir. Les Vazimbas voyant la puissance de feu dont disposait l’armée royale, ont choisi de se soumettre pour ne pas verser inutilement du sang et subir de lourdes pertes.

« Que l’on soit mille en cette ville ! »… On prête à Andrianjaka ces paroles quand il arriva au sommet d’Analamanga, formulant des vœux, mais aussi dispensant grâces et bénédictions. Ainsi est née Antananarivo, « la ville des mille » qui devait par la suite faire d’un proverbe célèbre sa devise : « Ny arivolahy tsy maty indray andro » (Milles guerriers ne meurent pas en un jour).

Andrianjaka venait ainsi d’entamer la construction de la plus grande cité de l’Imerina, plus tard de Madagascar.

+S.J

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article