2012-09-14 La malédiction d'Andriambodilova

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : La malédiction d’Andriambodilova

     

 

Vendredi, 14 Septembre 2012

Objet d’un culte fervent, Andriambodilova peut entrer en colère, si les « Fady » qui doivent être respectés autour de son tombeau, sont violés. Après la conquête française, l’administration coloniale avait installé un… abattoir non loin du tombeau de l’ancien chef Vazimba. On y commit le sacrilège d’y tuer des cochons! La région connut aussitôt mille misères et calamités. Les récoltes furent détruites par le vent et la grêle, les digues se rompirent, provoquant des inondations, et une recrudescence de la fièvre s’abattit sur la population; le surnaturel complétait ce tableau apocalyptique. Des bouchers en effet témoignèrent d’événements invraisemblables. Leurs vêtements prenaient feu d’eux-mêmes lorsqu’ils se rendaient à l’abattoir ! L’affaire fit évidemment grand bruit, et les habitants ne tardèrent pas à exiger les déplacements de l’abattoir. Comme par miracle, ces fléaux cessèrent, les malheurs prirent fin, et tout rentra dans l’ordre quand cette doléance fut satisfaite !

+S.J

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article