Les voleurs d'enfants

Publié le

 

 

Les voleurs d’enfants (1).

(Betsimisaraka)

 

Kalanoro (2) et Kotokely (3) s'introduisent, pendant la nuit, dans les villages, pour voler les petits enfants.

Ils les conduisent ensuite dans la forêt, au bord des rivières, et se mettent à pêcher les crabes qu'ils mangent crus.

Dès qu'ils ont attrapé un de ces crustacés, ils le présentent à l'enfant.

Si celui-ci accepte le crabe cru et le mange, ils le gardent avec eux.

Cet enfant devient alors Kalanoro ou Kotokely.

Dans le cas contraire, c'est-à-dire si l'enfant refuse le crabe, les nains le renvoient à ses parents

(1) Le texte de ce conte m'a été dicté à Tamatave par une femme Betsimisaraka.

(2) Kalanoro est un nain célèbre dans les légendes malgaches, auquel on attribue des connaissances médicales très étendues qui lui permettent de guérir à son gré les malades
qu'il aime et protège. Il reçoit l'âme des médecins malgaches après leur mort.

Ceux-ci, du reste, ne manquent jamais d'invoquer Kalanoro et de lui demander son aide chaque fois que leur science est en défaut.

(3) Le petit Koto, dont on donne la description dans le conte "Le petit Koto", est souvent le compagnon de Kalanoro

Contes populaires malgaches

Recueillis, traduits et annotés par

Gabriel FERRAND

Editeur : E. Leroux (Paris) 1893

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article