Littérature : Dox toujours à l’honneur !

Publié le par Alain GYRE

Littérature : Dox toujours à l’honneur !

 (12-12-2013)

La célébration du centenaire de Dox est encore loin de son dénouement ! Représentation théâtrale au Ccesca, montage poétique à l’IFM, inauguration de la salle Dox au ministère de la Culture…

 

 1-Dox.jpg

 

Dox

© Photo fournie

 Divers évènements ont marqué le 100e anniversaire de cet écrivain. Le dernier en date, l’attribution du nom de « Kianja Dox » dans la haute ville par la Commune Urbaine d’Antananarivo. « Pourquoi cet endroit-là ? Parce que Dox a toujours habité à Antsahatsiroa. Ce lieu est donc très significatif. En 2004, la CUA a attribué le nom de Jean Verdi Razakandrainy à ce terrain mais on ne l’a inauguré qu’aujourd’hui seulement », explique Elie Ramasindraibe Salomon, fils de Dox. «Tenindrazana», un des poèmes de Dox figure sur le panneau. Un poème qui, son fils l’espère, réveillera le patriotisme des Malgaches. Son fils de raconter « Une langue pauvre avec une grammaire rudimentaire ! Une langue qui ne permet pas de s’éduquer et de s’intellectualiser. C’est ainsi que les Colonisateurs qualifiaient la langue malgache. Une qualification qui a choqué Dox dont la réaction ne s’est pas fait attendre. En réponse à ce dénigrement, il a en effet écrit « Tenindrazana ». Ce dénigrement l’a également influencé dans ses choix. Bien que maîtrisant la langue française, il a choisi d’écrire exclusivement en malgache ». Aujourd’hui, les littéraires malgaches continuent ce que Dox a commencé et espèrent que les Malgaches suivront leur exemple.

 

Mahetsaka

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article