Livre: Le "Tananarive" des zanatany

Publié le par Alain GYRE

Livre : Le « Tananarive » des zanatany

C'est plus un guide touristique pour nostalgiques qu'un livre qui fait découvrir à ses lecteurs d'autres facettes d'Antananarivo ignorées. Tananarive est un ouvrage empreint d'histoire, vu que ce sont des zanatany de la cinquième génération qui l'ont mis en page. Jean-Pierre Pénette et Christine Lohau Pénette ont usé de vélocité avec 252 pages de textes et 315 illustrations d'époque.
Le lecteur ressentira une vision plus tournée vers la présence de cette communauté de l'époque coloniale jusqu'aux premières lueurs de l'Indépendance. Sans prétendre être un document de référence, on peut y trouver sans cacher son plaisir des petites anecdotes sur l'évolution urbaine et l'occupation de l'espace par la popu­lation tananarivienne. Extrait : « Entre Mahamasina et le terre-plein de la cathédrale, l'escalier Razafindrazay compte 480 marches : c'est le passage le plus court entre Mahamasina et Andohalo, construit en 1881 par les pères Mazard et Souche pour relier les logements des pères aux installations des jésuites à Amparibe ». De nos jours, ce passage tortueux est surnommé « 416 » à cause de ses marches qui ont été recomptées. Pour l'instant, le livre n'est pas encore disponible chez les libraires de la capitale.

Maminirina Rado

Mercredi 16 janvier 2013

L’Express

Publié dans Les beaux livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article