LUMITSITS : 540 000 lampes fluocompactes pour une économie annuelle de 6 millions de dollars

Publié le par Alain GYRE

LUMITSITS : 540 000 lampes fluocompactes pour une économie annuelle de 6 millions de dollars

 

 (24-09-2013)

540 000 lampes fluocompactes baptisées Lumitsits seront diffusées à Antananarivo au bénéfice de quelques 150 000 ménages. Cette distribution fait suite à un premier test, au cours d’une opération pilote menée à Ambositra en 2011, portant la diffusion de 6 000 lampes fluocompactes auprès de 1 400 familles. Ce test a permis de constater une diminution moyenne de 7% de la facture mensuelle de ces ménages.

 1-Fondation-245x186.jpg

 

 

Lumitsits

© Fondation Telma

 

Ces lampes à basse consommation (LBC) ont l’avantage de réduire sensiblement la consommation d’énergie aux heures de pointes et pourraient faciliter une amélioration du service électrique aux usagers. « En termes de production et de consommation sur le réseau de distribution d’Antananarivo, et en considérant la situation de référence actuelle, l’opération Lumitsits équivaut à une diminution de l’appel de puissance électrique de l’ordre de 20 MW, et une économie de plus de 6 millions de dollars par an sur la consommation en combustible de la Jirama », selon Samuel Ratsimisetra, Expert Technique pour le projet.

 

 

 

La durée de vie d’une lampe Lumitsits est comprise entre sept à neuf ans pour une utilisation journalière de trois heures par jour. L’utilisation de ces 540 000 lampes à Antananarivo par les ménages permettra une réduction d’émissions de CO2 de l’ordre de 52 000 Tonnes sur sept ans. En partenariat avec MyClimate, WWF valorisera ces réductions d’émissions sur le marché carbone volontaire en se conformant à la méthodologie GoldStandard. « Cela permet de mettre sur le marché des crédits carbone ayant une valeur sociale, économique et environnementale élevée » souligne Thierry Randriamanalina, Responsable du projet lampes à basse consommation au sein du WWF.

 

 

 

L’opération Lumitsits ne couvrira pas tous les besoins de la population en éclairage économe. Cependant, elle sensibilise les ménages sur les avantages des lampes à basse consommation de bonne qualité et sur l’intérêt de l’économie d’énergie électrique. « Les fonds générés par les réductions d’émission carbone seront utilisés pour l’instauration d’un marché de lampes économiques de bonne qualité à prix abordable sur le pays, et pour prévenir les risques d’impacts environnementaux liés aux lampes fluocompactes» commente Voahirana Randriambola, Coordinatrice du Programme Footprint de WWF.

 

 

 

Ainsi, en coopération étroite avec le Ministère de l’Energie, le Ministère du Commerce et le Bureau des Normes, WWF œuvre pour la mise en place et en vigueur de dispositifs réglementaires favorisant l’accès de tous les ménages à des lampes à basse consommation de bonne qualité. « Les normes concernant les lampes n’existent pas encore à Madagascar, raison pour laquelle la réglementation du marché de lampes est importante. La JIRAMA a soumis les lampes Lumitsits à des tests par rapport aux normes internationales requises pour les lampes à basse consommation », explique Thierry Randriamanalina.

 

 

 

Ce projet a été entamé il y a quatre ans, en collaboration avec la JIRAMA, la Fondation Telma et le Ministère de l’Energie.

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article