Lutte contre le paludisme : Le taux de mortalité réduit à 19%

Publié le par Alain GYRE

Lutte contre le paludisme : Le taux de mortalité réduit à 19%

Jeudi, 06 Février 2014

Beaucoup d’efforts ont été entrepris à Madagascar concernant la lutte contre le paludisme, faisant qu’actuellement, le pays se trouve à la huitième place en termes de morbidité, selon les statistiques du service sanitaire. Ce rapport indique que 1.744.000 de moustiquaires imprégnées d’insecticides ont été distribués en 2009 contre 6.250.000 en 2013. De plus, bon nombre de gens ont bénéficié de l’aspersion intra-domiciliaire dont le nombre est passé de 409.155 en 2005/2006 contre 3.500.649 en 2013. A cet effet, l’incidence palustre est passée de 140 pour 1000 en 2003 à moins de 20 pour 1000 habitants à partir de 2009 (distribution universelle des MID, 1 MID pour 2 personnes) selon le programme national de lutte contre le paludisme 2014. Ce qui fait que le taux de mortalité est passé de 25,93% à 19% pour les enfants de moins de 5 ans.

 

Il faut savoir que plusieurs bailleurs contribuent à la mise en œuvre des activités prévues dans le plan stratégique de lutte contre le paludisme. Ce financement s’est élevé à 361.928.353 USD en 2001 et 2013 dont 47,02% pour les moustiquaires et 20,34% pour les aspersions intra-domiciliaires. Notons que le fonds mondial est le principal bailleur du pays avec 47,82% de participation, suivi de l’USAID/PMI avec 45,63%, sans négliger la participation de l’Etat malgache. Face a ces grands efforts, Madagascar a obtenu le prix annuel «Award 2014» sur la lutte anti-vectorielle contre le paludisme en Afrique, décerné par l’«African Leader Malaria Alliance» ou ALMA.

 

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article