Lycée Nanisana: redynamisation de la langue française

Publié le par Alain GYRE

Lycée Nanisana: Redynamisation de la langue française

     

 

Mercredi, 24 Octobre 2012

La non-maîtrise de langue française reste encore un obstacle de développement de l’éducation dans la Grande Ile. C’est ainsi que le ministère de l’Education nationale a essayé de trouver des alternatives ou plus précisément d’autres dispositifs afin de mettre les élèves dans le bain avec la langue française. Et comme les objectifs ainsi que les intentions coïncident entre le conseil de coopération éducative de l’Océan Indien présidé par le Recteur de l’Académie de La Réunion et le ministère du tutelle. Un projet « j’enseigne le français avec la Rfi » est désormais officialisé depuis hier au Lycée Nanisana.

En fait, ce projet en place permet d’aider à la redynamisation de l’enseignement du français à Madagascar. « Autrement dit, il permet d’aider l’apprentissage de la langue française », a précisé Robert Roland, premier vice-président du conseil général de la Réunion hier lors de la cérémonie d’officialisation à Nanisana. En fait, l’objectif du projet est de contribuer au renforcement de la francophonie dans les établissements scolaires. Il améliore ainsi la qualité de l’enseignement du français dans les classes.

« Ce dispositif est avantageux pour nos élèves. Déjà, il améliore la communication, et surtout améliore la connaissance et la maitrise de la langue française », a confié le proviseur du Lycée, Rabeantoandro Andriamiarana. Ce dernier a constaté depuis sa gérance du lycée, il a constaté qu’ « en plus de l’insuffisance des enseignants, les matériels didactiques sont en manque également. Pire, le lycée ne dispose que de 6 professeurs de française pour 1300 élèves. En fait, ils étaient une dizaine l’année dernière mais plusieurs d’entre eux sont parties à la retraite».

Pour ce faire des matériels ont été remis au lycée afin d’assurer le déroulement du projet. Pour ce premier trimestre, chaque classe bénéficie d’une activité parascolaire en français à raison d’une heure par semaine. Puis vers le mois de novembre, un professeur de la Reunion sera présent dans leur mur pendant ces moments afin de mettre les étudiants dans le bain. Et c’est d’ailleurs le cas en janvier 2013.

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article