Madagascar: Une nature cas unique

Publié le par Alain GYRE

 

Une nature cas unique

 (05-12-2001 )

Il y a 165 millions d’ années, Madagascar s’est séparé du vaste continent Gondwana. Après la disparition des dinosaures, d’autres mammifères ont colonisés les terres et les mers.

 Après la séparation de l’Ile avec le grand continent, des groupes d’animaux et de plantes ont pu atteindre Madagascar. Ils ont continué à évoluer en vase clos sur cette île vierge alors que les congénères ont disparu dans le continent. La faune et la flore malgache ont uniques au monde avec un taux d’endémisme à 70 %. Aujourd’hui, si les forêts vierges sont rares. Les forêts primaires font l’objet d’une protection face à la dégradation de l’environnement.

 

Madagascar est connu et reconnu par les chercheurs pour sa faune et sa flore qui ont été préservé des certaines évolutions pour devenir unique au monde. L’île abrite 54 espèces de lémuriens, une vingtaine de caméléons, une dizaine de variétés de tortues, des serpents non venimeux, des crocodiles, des milliers d'espèces d'oiseaux, de papillons, de poissons de mer et d'eau douce...

 

La végétation diffère selon le climat et l'altitude : 90% des espèces végétales sont endémiques dont les fameuses plantes carnivores et diverses plantes médicinales. L'île dispose de près de 1000 variétés d'orchidées, huit espèces de baobabs, des arbres exceptionnels comme le mangrove, pachypodium, palétuviers mais aussi de nombreux bois précieux comme le palissandre.Quelques chiffres :

19 000 espèces végétales

plus de 1000 variétés d’orchidées

Différents espèces de caméléons (10 à 60 cm de taille), les deux tiers sont endémiques à Madagascar

 Huit espèces de baobab dont sept endémiques

60 espèces de serpents inoffensifs

Grenouilles noires, rouges, vertes

Insectes : 100 000 espèces d’invertébrés

3000 espèces de papillons

400 espèces d’arachnides dont la veuve noire, une dangereuses araignée que l’on rencontre dans les forêts profondes.

Bibliographie :

- Le guide des guides, Thompson Andriamanoro, Stephane Kefferstein, La Maison du Tourisme de Madagascar, SAD 2001

 - Madagascar, Le Guide, 2001 (Vincent Verra) Ed. Carambole

- Le Petit Futé (Dominique Auzias et JP Labourdette) Ed Nouvelles Editions de l'Université

Publié dans Partir à Madagascar

Commenter cet article