Madarail

Publié le par Alain GYRE

Madarail : 450 millions de tonnes de marchandises transportées en un an

Mardi, 03 Juillet 2012

La compagnie ferroviaire dorénavant, en grande partie entre les mains d’opérateurs privés, refait petit à petit surface

L’exploitation du transport ferroviaire de MADARAIL a le vent en poupe. La réhabilitation des voies ferrées et les investissements en matériels roulants sur financement des bailleurs de fonds ont porté les fruits escomptés. Ainsi, 450 millions de tonnes de marchandises ont été transportées au cour de l’année 2011.

Remplacement. C’est ce que l’on a, en tout cas, appris lors de la présentation des nouveaux membres du Conseil d’Administration de la société MADARAIL au grand port durant le week-end. Ceci à l’issue de la première assemblée générale ordinaire des actionnaires avec les nouveaux venus. Un opérateur économique bien connu dans le milieu a repris la part de la société Vecturis ; l’Etat malagasy, actionnaire à 25%, a quant à lui procédé au remplacement de certains membres du C.A relevant de son quota. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le conseil d’administration de MADARAIL est actuellement composé en majeur partie de nationaux bien qu’il reste quand même quelques étrangers.

17 locomotives et 260 wagons. Dans tous les cas, l’effort et la volonté des parties prenantes pour devenir un acteur de développement du pays sont restés le leitmotiv du groupe. Ainsi, les actionnaires vont compter sur les 17 locomotives et les 260 wagons pour récupérer leur dividende. Pour la réhabilitation de la voie ferroviaire, Tananarive côte Est, Antananarivo - Antsirabe et Moramanga – Ambatondrazaka sont tous exploitables en matière de transport de marchandises. Particulièrement, le trafic MLA est passé en train de voyageurs en concurrence directe. Pour la ligne TCE, seulement des lignes pour desservir les zones enclavées sont mise en service. La ligne Tamatave Moramanga est pour l’heure mise en veille. La région Atsinanana n’a plus honoré les charges afférentes aux déficits d’exploitation. En tout cas, le nouvel actionnaire et les membres du conseil d’administration actuel vont marquer d’une pierre blanche, plus précisément au mois de mars de l’année prochaine, la première entrée en gare de Soarano, du train de voyageurs en provenance de Toamasina.

Jean – Claude STEVE

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article