Mahajanga: La pluie tombe sans cesse

Publié le par Alain GYRE

Mahajanga: La pluie tombe sans cesse

1-Majunga.jpg

Mahajanga vit plus d’une dizaine de jours de pluie continue

La ville de Mahajanga et ses environs sont sous la pluie depuis plus d’une semaine. Cela a commencé le samedi 16 février. Une pluie torrentielle et abondante est tombée toutes les nuits mais aussi pendant la journée. Des rafales de vent ont accompagné ces pluies diluviennes.
Avec plus de deux mois de retard de la saison des pluies, la ville de Mahajanga est en ce moment sous les eaux. Surtout les quartiers bas d’Ambalavola, Mahavoky avaratra et ceux près du vallon de Mitzinger à Aranta, Tsararano, Fiofio ainsi que dans les zones humides.
À Tsararano Anosikely et Tsararano ambany, ainsi que du côté du lieu dit « garan-tsarety », les eaux lèchent les seuils des portes. Malgré tout, les habitants refusent de quitter leur maison.
Saletés
Des toits ont été arrachés. Chaque fois que l’eau rase le pont à Tsararano, les gens doivent attendre qu’elle se retire pour pouvoir passer. Par ailleurs, la plupart des ruelles et des voies sont inondées de boue et de saletés charriées par les eaux usées. Des canaux dont ceux de Tsaramandroso, sont bouchés.
Les marchés sont sales surtout à Marolaka où les ordures s’entassent partout, en particulier près du parking à l’est. Bref, les immondices inondent les voies publiques, entraînées par l’eau de ruissellement.
La tempête tropicale dans le canal de Mozambique, qui s’est transformée en cyclone tropical « Haruna », n’est pas étrangère à cette perturbation atmosphérique et à ces caprices du temps.
C’est aussi la période du traditionnel « ilay fito » ou les sept jours d’affilée de pluie. Hier, le ciel était encore gris et nuageux, et la mer était toujours agitée. Quelque­fois, une éclaircie apparaissait, mais ensuite le déluge a continué de plus belle.

Vero Andrianarisoa

Lundi 25 fevrier 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article