Mahaka et Kotofetsy tuent leur mère.

Publié le par Alain GYRE

183 Mahaka et Kotofetsy tuent leur mère.

Mahaka proposa à Kotofetsy de tuer leur mère.

Ce dernier accepta, et ils se rendirent tous deux avec leur mère sur le bord d’une rivière.

Mahaka, qui avait emporté du sang de mouton, prit sa mère par le cou et fit semblant de la tuer.

En même temps, il jetait le sang du mouton dans la rivière.

 

Mahaka et Kotofetsy tuent leur mère.

Kotofetsy, qui se trouvait en aval de lui, voyant l’eau de la rivière teinte de sang, égorgea sa mère.

« Maintenant, dit Mahaka, nous allons ressusciter nos mères. »

La sienne, en effet, était vivante (il n’avait fait, que semblant de la tuer) ; mais celle de Kotofetsy ne put pas être rappelée à la vie.

Ce dernier, comprenant qu’on s’était joué de lui, prit bientôt après sa revanche.

Un jour que la mère de Mahaka cueillait des légumes dans son jardin, Kotofetsy alla chercher son ami et lui dit :

« Un sanglier est en train de dévaster ton jardin. Prends une sagaie, et, en rampant dans les herbes, tu l’attendras sûrement ! »

Mahaka suivit ce perfide conseil et frappa de sa sagaie sa mère qui en mourut.

Ils n’eurent donc plus de mère ni l’un ni l’autre

Contes populaires malgaches

Recueillis, traduits et annotés par

Gabriel FERRAND 1893

Commenter cet article