Mahanoro: Pas d'eau potable

Publié le par Alain GYRE

Mahanoro: Pas d'eau potable       

Mercredi, 29 Mai 2013

Accès à l'eau potable. C'est le grand défi auquel Madagascar doit faire face. A l'instar du district de Mahanoro, la population craint le pire. Et pourquoi ? Dans la commune rurale de Betsizaraina, la population locale puise de l'eau dans 6 sources présentes sur les lieux. Non seulement , l'eau n'y est pas potable mais quand la période des pluies arrives, les crues des eaux et les eaux sales des villages rejoignent ces sources d'eau du fait qu'elles se trouvent à basse altitude. Du coup, l'eau n'est pas fiable. Les populations se sentent menacées par l'apparition des maladies liées au manque d'eau potable et  la malnutrition. reliée à Vatomandry et Antsampanana par une route en bon état terminée en 2001, Mahanoro est située à 9 km au nord de l'embouchure du Mangoro.  A Mahanoro, tandis que les autorités locales tablent sur deux bornes fontaines au moins par " Fokontany " pour subvenir aux besoins de la population, le district n'enregistre que 20% seulement de sa population bénéficiant de ce luxe. D'après les statistiques fournies par la Jirama, la consommation de Mahanoro en 10 mois s'élève à 27 514 m3 pour 38 000 habitants.

De sources auprès  du PNUD, environ7 personnes sur 10 n'ont pas accès à l'eau potable et 4 ménages sur 10 sont privés d' assainissement.   En 2009, au niveau national, le taux est de 42,1% dont 56,2% en milieu urbain et 38,15% en milieu rural. Et selon l'UNICEF, 1.000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque année, faute d'eau potable dans la Grande Ile.

 

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article