Mammifères marins : prospection pétrolière en pleine période de reproduction

Publié le par Alain GYRE

Mammifères marins : prospection pétrolière en pleine période de reproduction

 

Publié par : APOI 6 octobre 2014

 

Lors de la dernière consultation publique organisée au dernier moment le 29 Juillet 2014 par Sterling  sur l’île de Nosy-Be, les habitants ont été informés qu’une nouvelle campagne d’acquisition sismique offshore était prévue entre novembre et décembre 2014 sur une période de 43 jours.

 dauphin.jpg


Cette campagne de prospection pétrolière s’étend sur le bloc dit « d’Ambilobe » qui couvre le long du littoral nord ouest de Madagascar, les trois districts de Nosy Be, Ambanja et Ambilobe.

 

Depuis Février 2014, les habitants de l’île de Nosy Be ont peur et ils se demandent pourquoi avoir choisi cette période où l’impact environnemental peut être considérable pour les espèces de cétacés et autres mammifères marins qui croisent dans la zone.

 

Regroupé en un collectif baptisé Feso Diana,  ils s’interrogent et se mobilisent pour une cause qui semble perdue, celle de la préservation de l’environnement face aux intérêts de l’industrie pétrolière, dans une région qui bénéficie d’une vie sous marine riche et bien conservée.

 

Au-delà des simples considérations écologiques c’est l’économie de cette région côtière et des îles qui est menacé puisque les moyens de subsistances de ses habitants reposent essentiellement sur 2 secteurs : la pêche traditionnelle et les activités économiques liée au tourisme marin (hôtellerie, restauration, plongée sous marine, pêche sportive…etc).

 

A partir d’août jusqu’à fin décembre, c’est la période de migration d’espèces vedettes que sont les baleines à bosse et les requins baleines, en plus des espèces observées toute l’année (dauphins à bosse, thursiop, stennelles, tortues vertes et imbriquées, roqual de bryde et de minke…etc).

 

La période envisagée pour ces acquisitions sismiques correspond à la période de reproduction et de migration des baleines à bosse et aussi une période planctoniques, zone d’alimentation des requins baleine, raies mantas et mobulas, dauphins pseudorques, péponocéphales, globicéphales… espadons et tout autres poissons pélagiques.

 

Pourtant des études d’impact environnemental réalisées sur les mêmes techniques qui seront utilisé dans la région prouvent  les risques avérés de ces campagnes d’exploration sismiques (http://www.naturequebec.org/fichiers/Energie_climat/ME03-12-08_Impacts.pdf). Il semblerait que Sterling, en connaissance de cause choisirait de réaliser malgré tout cette campagne. Hors les habitants de la région n’ont pas oubliés l’échouage massif de dauphins d’electre en 2008 (http://www.rfi.fr/afrique/20130929-madagascar-echouage-massif-dauphins-lie-sonar-exxonmobil) dû semblerait-il à la prospection menée par EXXON Mobile .

 

Les habitants espèrent obtenir un rapport précis sur les impacts et les espèces menacées avant cette rencontre censée recueillir l’avis des habitants déjà informés.

 

Le collectif s’interroge donc sur plusieurs points :

 

        Est ce qu’une étude d’impact a été réalisé? Les espèces y sont elles bien toutes recensées et à quels cycle de vie précis et à quelle abondance? (reproduction, alimentation, migration…) nous situons nous sur la période envisagées

 

        Quelles sont les impacts réels sur notre vie quotidienne (interdiction de circuler dans des zones de pêche traditionnelle? interdiction pour les opérateurs touristiques de circuler dans leurs zones de travail ?)

 

        Quelles sont les impacts réels de cette campagne sur l’environnement marin (distance d’impact, conséquences mortelles? Les conséquences sur la survie des espèces ? Les risques de faire disparaitre certaines espèces de la région ?

 

        Pourquoi choisir la période la plus riche en espèces menacées pour réaliser cette campagne?

 

La veille de la consultation publique, le collectif se demande surtout comment Sterling va pouvoir réunir ses informations et informer correctement les habitants de l’île sur les enjeux de cette campagne sismique…

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article