Mandrosoa ivato: un nouveau parc d'attraction

Publié le par Alain GYRE

MANDROSOA IVATO : Un nouveau parc d'attraction

Ivato.jpg

Deux jeunes hommes, se prenant pour des «commandos»

Entre la fiction et la réalité. «Battlefield», le nouveau parc d'attraction situé à Mandrosoa Ivato ouvre ses portes aux enfants de plus de cinq ans, aux jeunes et adultes. Des catégories d'âges sciemment choisies, parce que les activités sont en majorité, à sensation forte, inspirées d'entraînements des forces spéciales.
Ce sont, en effet, le tir à l'arc, les parcours acrobatiques en hauteur d'arbre à arbre, la tyrolienne géante, les trampolines élastiques, l'escalade. Les visiteurs sont dotés d'équipements spé­ciaux comme les combinaisons, les masques de pro­tection, les gilets, les plastrons.
Bref, se prendre pour un «commando».
Activités sportives
«Cinq moniteurs, dont des ex militaires commando, ont eu une formation spéciale pour coacher le public. Les parcours sont déconseillées aux personnes ayant des problèmes cardiaques, hypertendues, épileptiques, les femmes enceintes », lance Nirina Ranaivo, gérant du parc. Outre ces activités plutôt sportives, nécessitant plus d'efforts physiques, le parc dispose également d'un terrain comportant des maisons à étage détruites, des miradors, des tranchées, de véhicules et avions bom­bardés, sans oublier l'environnement et la verdure pour temporiser l'adrénaline. «On se croirait être en Europe avec tout ce matériel. Je pense que de tels loisirs permettent non seulement aux enfants mais aussi aux jeunes de changer un peu du billard et du karaoke, qui envahissent la capitale», indique Pierre, un ado présent à l'ouverture. Le prix d'entrée au parc est à 3 000 ariary incluant la boisson, mais l'accès aux activités varie de 3 000 à 30 000 ariary.

Michella Raharisoa

Mardi 18 decembre 2012

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article