Mantasoa :La culture du géranium rapporte gros

Publié le par Alain GYRE

Mantasoa :La culture du géranium rapporte gros

 

Les paysans commencent à se mettre à la culture du géranium pour en extraire une huile essentielle utilisée dans la cosmétique. Ainsi, les grandes marques comme l’Oréal ou Givenchy s’approvisionnent dans l’île de La Réunion. La variété Bourbon est la plus prisée par les planteurs.

« Un kilo d’huile essentielle est vendu à Ar 420 000. On en extrait plus de 535 g avec 180 kg de feuilles de géranium », informe Jérôme Randrianasolo, planteur à Mantasoa.

« En quatre ou cinq ans, on peut cueillir une quinzaine de fois les feuilles d’un pied de géranium avant de le remplacer », ajoute-t-il.

La première récolte s’effectue cinq ou six mois après la plantation du géranium. On n’a pas besoin d’engrais, et un hectare produit 3 tonnes de feuilles à la première récolte. Quatre mois plus tard, on obtient 6 tonnes et 12 tonnes après quatre mois de cette deuxième récolte. La production baisse ensuite à 10 tonnes. Il faut éviter de planter des tomates ou des pommes de terre à côté d’un champ de géranium, car ces légumineuses sont porteuses de la gale. Or, cette maladie est la principale ennemie du géranium.

 

Barphil Andriatsiferanarivo

 

Vendredi 24 mai 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article