Mobiliers: le savoir-faire malagasy s'exporte

Publié le par Alain GYRE

Mobiliers: Le savoir-faire malagasy s’exporte

     

 

Vendredi, 09 Novembre 2012

 

Présente au salon de l’habitat, l’entreprise Java fabrique des meubles en résine et dans l’océan Indien, elle est d’ailleurs l’unique usine à travailler cette matière pour la fabrication de meubles. Si elle importe les matières premières, la production est entièrement locale.

Le manager de l’entreprise, Rhyno Jesse s’enthousiasme ainsi sur le talent des Malagasy. La preuve en est qu’en seulement 2 années d’existence, Java exporte sur les îles voisines. Elle a un show-room à Maurice et là-bas, elle a comme principale clientèle des hôtels de 4 à 5 étoiles. Au début, ses clients mauriciens pensaient que ses produits étaient importés d’Asie ou des Etats-Unis. Comme quoi, la qualité est de haut niveau que ce soit au niveau de la matière, de la structure ou de la finition. Notons que les meubles en résine supportent toutes les intempéries (chaleur, pluie, etc.). Ils se lavent mais ne se décolorent pas et ne se détériorent pas non plus au contact de produits chimiques. Sans cela, Java n’aurait pas proposé une garantie de 3 ans pour ses produits. De plus, les meubles en résine sont 100% recyclables, contrairement aux produits en plastique. Ils répondent donc aux soucis écologiques dans le secteur du logement, un domaine actuellement véhiculé par la vice-primature en charge du Développement et de l’Aménagement du territoire.

L’entreprise a pu se faire une place sur le marché mauricien grâce à des prix concurrentiels par rapport aux meubles issus d’autres destinations. Et en 2013, elle sera présente sur le marché sud-africain à travers un show-room à Johannesburg. Comme quoi, l’intégration régionale de l’économie n’est pas une simple illusion quand des entreprises s’y engagent réellement. A Madagascar, la clientèle de Java est composée d’hôtels, de restaurants, de particuliers. Pour une idée de prix, une table pour 4 couverts avec vitre encastrée et accompagnée de 4 chaises coûte entre 1,750 million et 2 millions Ar. Mais il est clair que la durée de vie des meubles en résine est nettement plus longue que celle des produits comme ceux fabriqués en cuir par exemple. D’ailleurs, ces meubles sont souples et peuvent être personnalisés, que ce soit en matière de tressage, de forme, de couleur… Ils peuvent se décliner en tables à manger, salons, porte-bébé, chaises longues, consoles, etc.

Fanjanarivo

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

meranthe 12/11/2012 10:53

c'est vrai que l'on fait de belles choses !!!