Myaina sur la scène internationale

Publié le par Alain GYRE

Myaina sur la scène internationale

 

Publié par : APOI 30 mai 2014

 1-slam.jpg

Le poète dans l’âme, MYAINA, originaire d’Antsirabe participe à sa première scène slam le 21 juin 2011 durant la fête de la musique. Il s’est démarqué lors de sa participation à la 4è édition du Slam National de Madagascar qui s’est tenue le décembre 2013.

 Convaincue de sa performance, la compagnie AIR FRANCE Madagascar lui offre le billet aller-retour TANA/PARIS/TANA pour lui permettre de participer à la coupe du monde de Slam Poésie qui se tiendra à Paris Belleville du 02 au 08 juin prochain.

 20 pays seront représentés lors de cette coupe du monde et Myaina a préparé 6 textes de 3 minutes chacun pour rehausser le drapeau malgache.

 Ce sera sa 1ère participation mais il est prêt pour relever le défi. « Mahereza !!! » (Bon courage) dixit Frédéric Burban lors de la remise officielle du billet d’avion le 28 mai dernier à l’agence AF Tour zital.

 A l’occasion, GAD Bensalem  - un slameur malgache de l’association MADAGASLAM a concocté un beau texte poétique pour la compagnie dans le cadre de leur nouvelle campagne pub. On vous laisse apprécier !!!

 

 

Hey ! Shuuut ! Le ciel parle. Ecoutez !

Touchez là-bas d’ici, Paris c’est à côté.

Sentez-vous libre, sentez-vous serein.

 Soyez en équilibre, dix heures, c’est rien.

 Voyez-vous l’azur comme il est beau…

 Profitez-en, côté couloir côté hublot !

 Goûtez à l’évasion, déployez vos sens.

 De vos rêves, nous en savons la science.

 Voyager rime avec magie.

 Pour un bon feeling, on réagit.

 Prenez l’envol, faites-le avec nous.

 Le partage est tel, nos vies se nouent.

 Faire du ciel le plus bel endroit de la terre,

 Ce n’est plus un idéal, soyons-en fier.

 Nous accueillons votre sourire à deux mains.

 Nous offrons aujourd’hui le voyage de demain,

 Nous restons fidèles à notre passion d’hier.

 Air France, France is in the air!

 

APOI

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article