Navire Ny Avana RAMANANTOANINA

Publié le par Alain GYRE

Navire

 

Qu’il est heureux ce navire

Il est sur la route de chez nous

Mais mon corps est tellement éreinté

Comme un oiseau pris dans un filet

 

Le cœur du délaissé est nostalgique

Le ventre de l’exilé est empli de soupirs

Dis-moi ô navire, on cœur désolé

Te confie un message, transmets-le:

 

O navire qu'on ne peux retenir car trop rapide

Traçant l'océan illimité

Mes souhaits te sont acquis,

Un simple Au revoir timide et silencieux

 

Dis Au revoir ô Navire au pays d'où je viens,

Cette île qui est cachée  a vie

Si ma famille s'inquiète,

De tout mon cœur je leur dis "Patientez!"

 

Va, ô Navire, et au revoir,

Arrive bien, arrive  bon port

Que ton voyage soit parfait et béni.

Sous ce ciel dont n ne voit la fin

 

Je sais, ô Navire qu'il est bon de rentrer

C'est pour cela que j'agite mon mouchoir

Et reviens vite aborde  nouveau ici,

M'apporter la réponse attendue...!

 

Revue Dingana (Enjambée) N°5 1970 p.7

 

Sambo...

 

Mba sambatra ho aho iry sabo iry

Fa lalan'ny mody mankany aminay,

Fa reraka kosa ity tenako ity,

Fa voro-mifatotra latsaka an-kay!

 

Ny lohan'ny manina mamelovelo

ny kibon'ny lavitra be sentosento

Ka hony ry  sabo, 'ty fo alahelo

Hanafatra kely ka indro  mba ento

 

Ry sambo tsy tana, fa maila-pisosa

Mamaky ny onja tsy lany lanina:

Manaraka anao  ny velomako kosa,

 Veloma malefaka sady mangina!

 

Veloma ry Sambo, amin'ilay niaviako.            

Dia ilay Nosin-tany tsy tasako maso!

Raha toa manantsafa ny fianakaviako,

Tontalin'ny foko ny hoe: "Mba andraso...!"

 

Andeha, ry Sambo, veloma masina,

Tongava any soa: tongava any tsara!

Ny dia ho tomombana sy hotahina,

Ambanin'ny lalina tsy hita fara;

 

Tsaroako, Rasambo, fa..."Mamy ny mody!"

Izany no anaovako kopa-mosara

Ka dia miverena ho faingam-pitody,

Hitondra ny valin'ity ao afara...!

 

Revio Dingana N°5 1970 p.7

 

Ny Avana Ramanantoanina

Six Poètes Malgaches

Textes malgaches choisis et traduits par

François-Xavier RAZAFIMAHATRATRA

 

 

Publié dans Poèmes malgaches

Commenter cet article