Nosy Varika: Les rongeurs font des ravages

Publié le par Alain GYRE

Nosy Varika: Les rongeurs font des ravages

1-nosy-varika12.png 1-nosy-varika2-.png 1-nosy-varika11.png 1-nosy-varika.10-png.jpg 1-nosy-varika.png 1-nosy-varika1-.png 1 nosy varika4 1 nosy varika5 1-nosy-varika7.png 1-nosy-varika13.png 1nosy-varika6.jpg 1-nosy-varika9.png

 « La situation est en passe d'être maîtrisée », a martelé le chef de district de Nosy Varika, hier, face à la prolifération des rats dans une commune rurale d'Angon­dongodona. Mais à l'entendre, la situation sur terrain semble difficile. « L'équipe envoyée dans cette commune a attrapé 800 rats en un mois. Nous n'avons pas encore reçu beaucoup de détails sur les dégâts causés par ces rongeurs, mais ils font des ravages dans les basse-cours et les champs de culture », a ajouté le chef de district. À part la menace de sous alimentation et la famine pour les familles les plus vulnérables de cette commune, la peste risque de toucher de plein fouet aussi les habitants.
D'autant plus que la commune se trouve à plusieurs heures de marche du chef lieu de district. La montée du niveau des cours d'eau ne facilite guère non plus le travail d'une équipe sanitaire et de la brigade anti-rat dépêchées sur le terrain. « Je n'ai encore obtenu aucune information sur une menace d'épidémie de peste. La brigade anti-rat effectue aussi une sensibilisation pour capturer les rongeurs, afin de les brûler pour lutter contre toute sorte de maladie. L'information arrive aussi au compte-goutte à cause de la difficulté d'accès », souligne le chef de district de Nosy Varika.

Vonjy Radasimalala

Jeudi 14 fevrier 2013

L’Express

 

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ravaroson 23/02/2013 11:41

je suis jamais partie la bas pourtant je un demi frere qui habite