Nudibranches Fluokids des mers

Publié le par Alain GYRE

Nudibranches Fluokids des mers

 

 

 

01/03/13 |  Région Diégo

1 nudibranche

D’août à décembre, Nosy Be accueille le ballet des impressionnantes baleines à bosse et le défilé des requins-baleines. Ses fonds marins cachent d’autres protagonistes plus discrets qui offrent un spectacle différent, haut en couleurs, tout au long de l’année. Ouvrez l’oeil !

Quand Alain-Benoît Rassat ouvre le centre de plongée Sakalav’Diving avec Nathalie Bazard en 2009 à Nosy Be, il connaît peu les nudibranches – il n’en a que dix photos. En constatant la variété d’espèces de ces limaces de mer, il cherche un maximum d’informations et entre en contact avec Philibert Bidgrain. Ce plongeur basé à La Réunion recense les espèces de l’océan Indien et collabore aux recherches de Bill Rudman (Australian Museum) et Nathalie Yonow (Swansea University).

Alain-Benoît et Nathalie se fascinent alors pour cet étonnant mollusque : ses branchies nues, ses couleurs vives, sa taille adulte qui peut varier entre 7 mm et 60 cm, certains récupèrent sur leur peau les cellules urticantes des anémones en les mangeant.

1-nudibranche_1.jpg

C’est ainsi que 85 espèces ont été distinguées autour de Nosy Be en 18 mois. Et on ne serait même pas à la moitié – on estime qu’il y a plus de 3 000 espèces de nudibranches sur la planète. Sakalav’Diving envoie ses photos à Philibert Bidgrain qui regrettait jusque-là le peu de données venant de la Grande Île. Le recensement est d’autant plus compliqué car une même espèce peut changer d’apparence d’une zone à l’autre, en fonction de son environnement – profondeur, température de l’eau et sa nourriture.

Leur passion se transmet aux clients. Ceux qui plongent « pour voir du gros » sont d’abord sceptiques quand on leur parle de si petites bestioles. Mais une fois dans l’eau ils sont émerveillés en assistant à ces chorégraphies bariolées. « Ça change de la plongée stéréotypée », se réjouit un touriste après avoir vu des nudibranches à Nosy Be.

« Je veux retourner à l’eau et en chercher d’autres ! » Quand il nous parle de nudibranches, on sent que pour Alain-Benoît, son métier c’est surtout sa passion. Un émerveillement qui reste intact après plus de 8 000 plongées. Probablement grâce à l’exceptionnelle situation de Nosy Be : une zone privilégiée entre la côte Est de l’Afrique, les Comores et Madagascar. Un lieu de brassage pour admirer la grande diversité de la faune sous-marine.

Propos recueillis par Stéphane Huët
PhotosPhotos : Alain-Benoît Rassat
(article publié dans no comment magazine n°38 - Mars 2013 ©no comment éditions)

No comment&éditions est une maison d’édition malgache créée à Antananarivo en novembre 2011.

Elle publie principalement des livres sur Madagascar.

Ils sont distribués en librairie à Madagascar et en France.

Coordonnées à Madagascar : 2, rue Ratianarivo, immeuble Antsahavola, Antananarivo 101 - +261 20 22 334 34.

Coordonnées en France : 58, rue de Dunkerque, 75009 Paris - 06 12 75 51 06.

http://www.nocomment.mg

www.nocomment-editions.com

 

 

 

 

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article