Office Malagasy du Cinéma: Construction de plusieurs Multiplex

Publié le par Alain GYRE

Office Malagasy du Cinéma: Construction de plusieurs Multiplex       

Vendredi, 16 Mai 2014

«Cette journée est à marquer d’une pierre blanche car elle marque la première page d’un grand bouleversement dans le monde du cinéma malgache » c’est en ce terme plein d’espoir que s’est exprimé le Directeur Général de l’Office Malagasy du Cinéma Thierry RAHARISON hier à la bibliothèque Nationale Anosy, lors de la signature de la convention de partenariat avec un producteur Bollywoodien et PDG de l’entreprise E-Square en la personne de Monsieur M.Nitin. Le premier pas de ce projet sera la construction d’un Multiplex équipé de trois salles. Ce multiplex sera tout d’abord établi sur la ville d’Antananarivo avant de s’étendre dans les 6 villes des ex-provinces de Madagascar. Il sera équipé de salles de cinéma et de représentation théâtrale et d’Opéra. C’est une plate-forme qui favorisera le développement du 7ème Art à Madagascar. Outre la construction des multiplex, la concrétisation du projet d’Ecole de Cinéma qui répond aux normes internationales avec un studio de production cinématographique fera partie également partie de ce projet des plus ambitieux. La collaboration avec Boollywood ne peut être que bénéfique pour Madagascar car rappelons que Boollywood est le premier producteur de films dans le monde. Le défi étant d’industrialiser le monde du cinema malgache et la mise en place de ces infrastructures est un grand pas vers l’atteinte de cet objectif. « Pendant des années, le tâtonnement et l’aventurisme dans cette industrie culturelle n’ont fait que favoriser de plus en plus l’asphyxie de notre cinéma » s’est indigné le DG de l’Office Malagasy du Cinéma. La mise en place de ces infrastrures est, espérons-le le début de l’ascenssion du cinéma malagasy.

Pour la petite histoire, l’Office Malagasy du Cinéma (OMACI) a été mise en place depuis janvier 2014 et sa mission consiste à faire du cinéma malagasy une industrie pérenne, développer le professionnalisme, la promotion et la sauvegarde du patrimoine cinématographique. Autant d’objectifs qui peuvent être concrétisés grâce à la coopération avec Bollywood. L’établissement de l’industrie Boollywood à Madagascar apportera aux Malgaches l’expérience et le savoir faire de Boollywood et Madagascar étant lui-aussi un tremplin pour la vulgarisation des films boollywoodiens qui seront bientôt traduits en malgache, dans un partenariat gagnant-gagnant. A cette occasion un acteur de renommée internationale en la personne d’Akshay KHANNA est venu à Madagascar pour rencontrer et échanger avec les acteurs malgaches.

 

Les parties prenantes du cinéma malgache (acteurs et producteurs) bien que ravies de cette nouvelle initiative sont perplexes car ils se demandent déjà comment ces infrastructures boulverseraient leurs vies. Des questionnements qui ne sont pas demeurés longtemps car grâce à l’intervention de Rajao (un acteur de renom malgache) Madagascar a reçu une invitation pour visiter Boollywood afin de découvrir ce qui se fait ailleurs.

 

Y.L

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article