Oléagineux du sud malgache: L’huile de marula très recherchée

Publié le par Alain GYRE

Oléagineux du sud malgache: L’huile de marula très recherchée       

Jeudi, 18 Juillet 2013

Rudy Bos, ingénieur agricole, nous écrit : “J’habite et je travaille depuis 27 ans dans le sud de Madagascar. J’ai une bonne connaissance de la riche biodiversité qui caractérise cette région et que je cherche à valoriser moyennant des techniques simples, à la portée des populations fréquemment touchées par la famine à cause des aléas climatiques.

Parmi les plantes naturelles du sud malgache, deux sont particulièrement intéressantes : le jatropha (curcens et mahafalensis) et le marula (Sclerocarya birrea). Avec un ami local, j’ai mis au point une presse à huile simple, mais  efficace, pouvant être diffusée dans les villages.

Nos essais donnent une qualité d’huile pouvant se substituer au gasoil à hauteur de 50 %. Or, le premier souci au niveau de la population – aussi bien à la campagne que dans les centres urbains – c’est le bois de chauffe et le charbon.

La fragilité des forêts et leur éloignement font grimper les prix (…) Ensuite, l’huile de marula, produite en Afrique australe, est très recherchée dans le monde de la cosmétique. À Madagascar, le marché est réduit à quelques ventes d’amandes pour

la consommation locale. L’année dernière, j’ai pressé 40 litres d’huile de marula. L’analyse de cette huile démontre que sa qualité est égale à celle vendue en Zambie, par exemple.

(…) À mon avis, le développement de ces deux projets oléagineux est d’une importance capitale pour générer des revenus secondaires dans un pays pauvre souffrant de la famine et en perte de biodiversité.”

Source :

juin-juillet 2013 | Spore 164 |

la Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article