Origine de l'homme et de la mort.

Publié le par Alain GYRE

205 Origine de l’Homme et de la mort.

Recueilli dans le district d’Ambatondrazaka

 

 

Deux époux Vazimbas (1) étaient autrefois les seuls habitants de la terre.

N'ayant pas d'enfant, ils étaient désolés, et un jour, ils cherchèrent de la terre glaise et lui donnèrent la forme humaine.

Ils firent deux statues, l'une était un petit garçon, l'autre une petite fille.

Pour les animer, la femme souffla dans leur nez, mais ne réussit pas à donner la vie; alors un Zanahary qui se promenait sur la terre, passa.

La femme lui demanda de rendre vivantes les deux statues, et lui promit, s'il réussissait, deux bœufs et une somme d'argent.

Le succès fut complet.

Lorsque les enfants furent grands, les parents les marièrent.

Alors, le Zanahary réclama son salaire.

« Nous n'avons pas d'argent, dirent les parents, parce que nous sommes vieux, dans
une dizaine d'années, les enfants vous paieront. »

« Puisque vous m'avez trompé, reprit le Zanahary je vous tuerai, » et il les tua.

Au bout de deux années, le Zanahary s'adressant aux enfants leur demanda de
nouveau son salaire.

« Vous avez tué nos parents, dit le couple, l'argent que nous avons recueilli est dépensé.

Nous vous demandons dix ans encore pour nous acquitter de notre dette. »

Dix années passèrent et le Zanahary revint, le ménage avait trois enfants, mais pas d'argent.

« Je vous tuerai, dit encore le Zanahary, vous, et vos descendants, que vous soyez
vieux ou jeunes. »

Depuis ce jour, les hommes furent mortels et lorsque l'un d'eux quitte la vie, « il est pris par le Zanahary qui l'a fait » disent les Malgaches.

 

 

(1)   Nom du peuple aborigène de l'Imerina.

 

 

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

 

Publié dans Contes de Madagascar

Commenter cet article