Origine de la vie et de l'âme.

Publié le par Alain GYRE

231 Origine de la vie et de l’âme.
Conte Betsimisaraka
recueilli à Soavina
(province de Maroantsetra)

 

 

Un jour, dit-on, Ratovoana, le Zanahary noir, abattit des arbres auprès de sa case, et avec le bois il sculpta des formes d'animaux mais il ne savait pas leur donner la vie.

Le Zanahary blanc envoya son fils pour s'enquérir de ce que faisait Ratovoana, et le Zanahary noir raconta que, pour se désennuyer, il fabriquait des corps d'animaux mais se trouvait fort embarrassé pour leur donner la vie.

Le Zanahary blanc descendit de son ciel et, frottant avec de la terre blanche les statues de bois, il les rendit vivantes.

Il stipula seulement qu'après la mort leurs âmes devaient s'en retourner vers lui:

« Soit, consentit Ratovoana. Après la mort tu prendras ce qui t'appartient et je garderai ce qui est à moi. »

C'est pourquoi, dit-on, les cadavres des humains restent dans la terre du Zanahary noir, tandis que les âmes s'en vont dans le ciel du Zanahary blanc.

 

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

 

Publié dans Contes de Madagascar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article