Origine des Andriana et du Peuple.

Publié le par Alain GYRE

222 Origine des Andriana et du Peuple.
ConteSakalave
Recueilli à Ivohibé

Les vieillards racontent qu'autrefois la terre a été faite par Zanahary qui l'enveloppa de mer et mit dans son sein deux couples humains pour en être les maîtres.

Un jour, la terre monta jusqu'au ciel pour chercher querelle à Zanahary et Zanahary lui dit :

« Pourquoimecherches-tuquerelle,tusaisbienquetuesmonœuvre.»

LaterreneputrienrépondreetZanaharylafrappadupied.

Ellefutainsipartagéeenplusieursgrandsmorceauxentourésparlamer,morceauxqu'onappelaîles(nosy)ou tendrombohitra (1) de la terre, et sur lesquels montèrent les hommes qui étaient dans la terre.

« Pardonnez-nous Zanahary, dirent-il »,

« Oui, je vous pardonne, répondit Zanahary, nous allons faire la cérémonie du
fatidra (2) afin que plus tard vous soyez plus raisonnables. »

Alors pour accomplir la cérémonie, Zanahary fit descendre un veau du ciel.

Ainsi fut scellé l'engagement.

Après Zanahary dit :

« Je vais remonter dans le ciel, et vous, vous resterez sur les îles, lesquelles, grâce à moi ne seront jamais recouvertes par la mer.

Mais la terre n'ayant pas été séparée régulièrement, les morceaux les plus élevés
formèrent les montagnes, la mer qui enveloppe la terre représente l'origine des eaux.

Les deux couples n'étaient pas de la même race il y eut un couple de race Andriana
(noble) et l'autre de race libre.

Tous deux eurent des enfants qui se multiplièrent et forment aujourd'hui la caste noble et le peuple.

Zanahary fit aussi descendre devant les hommes deux vata (3) et leur dit :

« Mettez en terre l'une de ces vata, et vous verrez pousser une plante appelée riz qui vous nourrira, cassez l'autre et vous en verrez sortir des animaux variés bœufs, moutons,
oiseaux.

Les bœufs piétineront les terrains dans lesquels vous sèmerez le riz. »

 

Voilà comment les hommes ont appris à cultiver le riz et à se servir du bœuf.

 

 

(1) Sommet.

(2) Action de se tirer mutuellement du sang et de se jurer amitié.

(3) Caisse, coffret.

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

 

Publié dans Contes de Madagascar

Commenter cet article