Origine des hommes et des lémuriens.

Publié le par Alain GYRE

203 Origine des hommes et des lémuriens.
Culte des arbres
Conte Betsimisaraka

Recueilli à Mangily (province de Vohémar)

 

Au commencement, dit-on, il n'y avait pas d'êtres vivants sur la terre.

Or les deux maîtres du monde, Ranaivotovoana et Jaobinonoka, firent un jour une convention pour fabriquer des êtres humains.

Il fut entendu que Ranaivotovoana ferait les os et la chair, et que Jaobinohoka ajouterait le sang et la vie.

Ranaivotovoana coupa donc un tronc d'arbre, y tailla deux formes humaines qu'il termina en y ajoutant de l'argile.

De son côté Jaobinonoka fit du sang avec de l'eau et l'introduisit dans les deux figures.

Puis il ajouta la vie, et ainsi elles devinrent des êtres humains, l'un mâle, l'autre femelle.

Quand ce fut terminé, les deux créateurs, dit-on, donnèrent à ces premiers êtres humains le nom de Monka, qui signifie homme.

Ce premier couple humain eut des enfants, qui eux-mêmes se multiplièrent.

Mais ils se battirent entre eux les vainqueurs restèrent hommes, tandis que les vaincus se réfugièrent dans les bois et se transformèrent en lémuriens.

Voilà pourquoi les lémuriens ont des doigts pareils à ceux des hommes, et, lorsqu'ils crient, ils se rappellent encore leur ancienne condition, car ils ne cessent de dire : Monka Monka (homme, homme !).

 Aujourd'hui encore les humains ont un culte pour les grands arbres ils leur adressent des vœux et ils y suspendent des offrandes c'est parce que les deux premiers hommes sont sortis des arbres.

Et les enfants, dans leurs jeux, fabriquent encore de petites figurines humaines en argile, en souvenir du premier couple créé au commencement du bois et de la boue par Ranaivotovoana et Jaobinonoka.

 

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

 

Publié dans Contes de Madagascar

Commenter cet article