Origine du boeuf.

Publié le par Alain GYRE

228 Origine du bœuf.
Conte Betsimisaraka
Recueilli à Antanambo
(Province de Vatomandry).

Un jour des gens virent la terre d'un marais remuer.

Ils creusèrent et mirent à jour un objet arrondi, couvert de poils.

Ils creusèrent encore et mirent à jour un dos, qui remuait.

« Il ne peut pas sortir (Tsy omby)! criaient les uns. »

« Il peut sortir (Omby)! criaient les autres. »

Alors, par un puissant effort, sortit de la vase un gros animal ayant une bosse et des cornes, auquel on donna le nom de omby (bœuf), en souvenir du mot que répétaient ceux qui avaient assisté à sa sortie du marais.

 

 

Recueilli à Leranantvara

(province d’Adevoranto)

 

Les bœufs ont d'abord appartenu aux Zazavavindrano.

Ils vivaient dans l'eau comme leurs propriétaires.

Ce sont les Zazavavindrano qui les ont donnés aux hommes. (recueilli à Fatraomby, Province d’Andevoranto.)

Les Betsimisaraka racontent que les bœufs furent trouvés jadis par un roi Antankarana en un endroit appelé Mana (prononcez Mânn).

Ces bœufs vivaient dans la mer et en sortaient pour paître sur le rivage.

Ils y couchaient parfois et l'endroit prit le nom de Bibiomby.

Il se trouve, dit-on, dans la baie de Diégo-Suarez, un peu à l'ouest d'Antsirane.

Le roi Antankarana s'empara de quelques-uns de ces animaux et les éleva.

Puis, quand ils furent devenus nombreux, il en fit commerce.

Chez les Betsimisaraka, le bruit courut que les Antankarana s'étaient procuré des animaux nouveaux, bons à manger.

Des gens partirent aussitôt pour en acheter, et c'est ainsi que les bœufs furent introduits dans le pays.

Quand les bœufs mugissent, ils font « Mânn » parce qu'ils se souviennent de leur pays d'origine.

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

 

 

Publié dans Contes de Madagascar

Commenter cet article