Origine du monde.

Publié le par Alain GYRE

240 Origine du monde.
Conte Betsimisaraka
Recueilli à Anivorano

(province d'Andevoranto)

 

Un jour, dit-on, le fils du Zanahary descendit sur la terre pour chercher une jeune fille dont il ferait sa femme.

Intsiatra lui plut beaucoup et il désira l'épouser.

Le mariage accompli, les deux époux eurent besoin de beaucoup d'eau pour faire pousser leur riz.

Le fils du Zarahary en demanda à son père qui habite le ciel, et celui-ci fit tomber sur la terre de l'eau en abondance.

Même il y en eut bientôt trop, et les terres commençaient à disparaître sous l'inondation.

Intsiatra, voyant son village près d'être submergé, supplia son beau-père de régler la chute de l'eau.

Alors Zanahary dit :

« Lorsqu'il fera chaud et que vous aurez besoin d'eau, je la ferai tomber. Au contraire,
je la retiendrai pendant la saison froide. »

A présent encore le Zanahary attend la prière de son fils pour envoyer de l'eau.

Avant cette époque, elle ne tombait jamais.

Ce n'est qu'après le mariage d'Intsiatra, fille d'un homme et d'une femme, avec le
fils du Zanahary, que l'eau tomba pour la première fois.

Auparavant, pour boire et pour faire cuire le riz, on n'avait que l'eau contenue dans les bambous, les voatavo (1) et les ravinala (2).

 

 

 

(1) Nom générique des courges.

(2) Arbre du voyageur connu sous le nom de ravenala.

 

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

Publié dans Contes de Madagascar

Commenter cet article