Palais de Manjakamiadana: des milliers de visiteurs depuis sa réouverture

Publié le par Alain GYRE

Palais de Manjakamiadana – Des milliers de visiteurs depuis sa réouverture

rova.jpg

Le Palais de la Reine, après sa réouverture le 22 septembre dernier, figure déjà parmi l’une des plus grandes destinations touristiques surtout national. En effet, selon Elia Ravelomanantsoa, ministre de la Culture et du Patrimoine, vendredi dernier « depuis le 22 septembre, des milliers de malagasy viennent visiter le Palais ». Vendredi, c’était au tour du personnel ministère avec ceux venus des autres régions  de visiter  Palais de Manjakamiadana en présence du ministre. Cette visite entre dans le cadre d’une journée récréative, instructive, afin de se familiariser aux richesses du patrimoine malgache. Mais aussi, cela marque la collaboration entre ce ministère avec les autres entités qui exploitent et travail dans le secteur du Patrimoine : historique, culturelle,… ainsi que la collaboration avec les communautés locales comme les guides touristiques, sécurité,… au Palais de Manjakamiadana. Cette visite du Rova se place comme une vitrine pour les autres régions. En effet, selon le ministre « cette visite a été faite pour encourager et inciter les autres régions à valoriser leur patrimoine et lieux historiques ».
Concernant les travaux de réhabilitation, Elia Ravelomanantsoa n’a pas manqué de faire savoir à la presse où ils en sont. Le MCP a mis en place le « fonds Ravala », organisme rattaché au ministère qui s’occupe des prix d’entrée au Palais afin de trouver le fonds pour la réhabilitation et la continuation des travaux.  Ce n’est pas seulement à Antananarivo que cet organisme est mis en place mais dans toutes les régions. Pour le Palais de Manjakamiadana, la réhabilitation proprement dite est déjà finie : les bétons, les toits, les portes, les escaliers,… Au MCP de dire « normalement, nous entrons dans la troisième phase des travaux c’est-à-dire le travail d’intérieur et aussi la muséographie, tout ce qui devrait rester au Palais ». Quant à la quatrième étape, elle consiste à préparer les œuvres qui doivent y être exposées. L’Etat malgache a octroyé un fonds de 3 milliards d’ariary pour la troisième étape.

Recueillis par Nirina Rasoanaivo

Matin-mada.comm

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article