Patrimoine :La porte de la Haute ville inaugurée

Publié le par Alain GYRE

Patrimoine :La porte de la Haute ville inaugurée

1-la-porte.jpg

Le jardin d’Andohalo, en plus d’arborer une nouvelle présentation, s’appelle désormais « La porte d’Andohalo »

Le jardin d'Andohalo est désormais baptisé La porte de la Haute ville. Le site retrouve ses fonctions sociales et confirme sa vocation touristique.

Inauguration hier du site historique d'Andohalo, désormais baptisée « La porte de la Haute ville », par le président de la Délégation spéciale, Edgard Razafindravahy, candidat à la magistrature suprême, et le vice-président de la Région Ile-de-France, Roberto Romero, en présence de la ministre de la Culture et du patrimoine, Elia Ravelo­manantsoa. Histoire de montrer qu'il est tout de suite à pied d'œuvre, au-delà de la cabale dont il fait l'objet.
Dans son discours, le PDS d'Antananarivo parle d'un endroit historique qui confirme sa vocation touristique. Il a souligné le caractère important de cette inauguration et a témoigné de son attachement à la valorisation de cette partie de la ville. Le premier magistrat de la ville a profité de l'occasion pour s'adresser à la jeunesse et partager sa vision.
« Cet endroit va connaître une transformation positive. Il sera le site le plus fréquenté de la ville. Il y aura des animations,... Beaucoup de touristes viendront le visiter et vous verrez que ça va impliquer du développement ! » a lancé le premier responsable de la ville des Mille devant une assistance majoritairement composée de jeunes.
Le vice-président de la Région Ile-de-France voit dans ces réalisations la concrétisation d'une politique au service des peuples. Il a rappelé que « l'honneur de la politique, c'est de pouvoir assurer le bien-être du peuple ».
Nouvelle histoire
La requalification du site Andohalo, « pièce majeure du tourisme à Antananarivo », entre dans le cadre du projet Mise en tourisme de la Haute ville financé par la Région Ile de France à hauteur de 350 millions d'ariary. Ces efforts ont pour objectif l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.
Le site d’Andohalo, lieu d’échanges économiques, culturels et sociaux pendant la période coloniale, était l'endroit où fut intrônisés rois et reines de Madagascar, il a aussi vu promulger des édits et discours royaux. Baptisée « La porte de la Haute ville », elle donne accès au quartier des grands monuments historiques (Palais du Premier ministre Rainilaiari­vony, le palais de Manjaka­miadana, le Palais de la Justice d'Ambaton­drafandrana,...).
Sur trois niveaux, le site offre un lieu dédié à la culture et au patrimoine, un lieu de découverte et de détente avec son jardin et son espace vert, et un lieu dédié aussi aux sports et aux loisirs. Les nouvelles infrastructures comprennent neuf pavillons de 6m2 pour constituer le village artisanal, un restaurant de 40 couverts et un podium de 350 m2.
Autour de l'événement, la commune urbaine d'Antananarivo a organisé un concours sur le thème
« Le jardin d'Andohalo, un lieu de mémoire identitaire et collectif » à l'issue duquel le lycée Jules Ferry a remporté le premier prix. Dix autres établissements participants se sont vu offrir des certificats.

Domoina Ratsara

Mardi 09 avril 2013

L’Express

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article