Perturbation cyclonique : 2 morts et 1074 sinistrés et sans abris

Publié le par Alain GYRE

Perturbation cyclonique : 2 morts et 1074 sinistrés et sans abris

Vendredi, 17 Janvier 2014

 

La perturbation cyclonique continue à provoquer des pluies et des rafales de vents. A cet effet, le Sud et le Sud-ouest de la Grande Ile  en sont victimes depuis quelques jours.

 

Selon le bilan du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes ou BNGRC hier à 16 heures, la perturbation cyclonique dans le canal de Mozambique s’est légèrement intensifiée et son centre a été localisé à 90 km au Sud-ouest de Morondava. Ainsi, elle  amène une masse nuageuse, qui persiste toujours dans les régions Nord-ouest et Centre Ouest de l’île. Aussi, elle provoque encore des pluies abondantes accompagnées de coups de vents dans ces régions.

 

Face a cette situation, les districts des régions de Boeny et Melaky ainsi que le district de Kandreho sont concernés des avis de danger imminent ou en d’autre termes d’alerte rouge. Sinon, avis de menace ou alerte jaune pour les districts de Miandrivazo, Belo-Tsiribihina et Morondava.  Et avis d’avertissement ou alerte verte pour les districts de la province d’Antananarivo et les districts de Maevatanana, Tsaratanana, Ambatolampy, Faratsiho, Antanifotsy, Betafo et Antsirabe I et II. Mais, les activités relatives à la mer  comme les pêches et les transports maritimes nécessitent une grande prudence, car la mer sera forte à très forte.

 

Pendant ces quelques jours, la perturbation cyclonique a provoqué des dégâts tant sur les plans matériel et humain. Selon le bureau, elle a fait 2 décès à Toliary, dont un homme électrocuté et un enfant victime d’une noyade. Aussi, elle a entraîné 3 blessés à Toliary I lors d’un effondrement d’un mur de clôture de la Star. Et les pluies abondantes ainsi que les rafales de vents, ont provoqué 1074 sinistrés et sans abris. En fait, 587 sinistrés ont été enregistrés et repartis dans plusieurs districts dont 75 à Toliary I, 60 à Morombe, 100  à Anlaiva/Morondava et 352 à Morondava. De plus, cette situation a fait 487 sans abris, dont 75 issus de Toliary I, de 60 Morombe et de 352 Morondava. Sur les plans matériels, 5 cases sont totalement détruites et 66 décoiffées à Morondava ; et 6 bâtiments administratifs inondés à Morombe.

 

Mais face à cette situation et surtout les pluies abondantes, l’Apipa ou l’Autorité pour la Protection contre les Inondations de la Plaine d’Antananarivo, a affirmé dans son bulletin qu’il n’y a pas d’alerte de danger dans la plaine de la capitale. Et même si le niveau de l’Ikopa est de 0,45 m, le niveau  est monté de 0,42 m en 24 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures. Il n’y a aucun danger, car la cote d’alerte de menace de danger à cette station est de 3,00 m. Et sur l’échelle de Bevomanga, le niveau de l’Ikopa  se trouve  à  2,39 m et le niveau  est monté de 0,61 m en 24 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures, mais la cote d’alerte de menace de danger à cette station est de 4,00 m.

 

R.V.

La Gazette

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article