Pétanque - Masters : Madagascar en finale de la troisième étape

Publié le par Alain GYRE

Pétanque - Masters :  Madagascar en finale de la troisième étape

 1-petanque.jpg

L’efficacité de Jean en pointe a grandement aidé l’équipe malgache

 

La sélection malgache est à une marche d’un deuxième succès consécutif. Grâce notamment à l’efficacité du pointeur, Jean Randrianandrasana.

 

Une deuxième victoire finale en ligne de mire. L’équipe nationale malgache a rallié, hier, la finale de la troisième étape du Masters de pétanque en France, dans la ville d’Illkirch-Graffenstaden en Alsace. 

En quart de finale, Jean, Nanou et Radoko ont été opposés aux joueurs locaux qui les ont mis en difficulté. Le score était très serré, 12-12 notamment avant la fin de la rencontre. Mais la sélection malgache s’en est finalement sortie 13 à 12, dans une ambiance électrique et avec un public totalement acquis à la cause de son adversaire. Ce qui démontre sa force de caractère face à l’adversité. 

Par la suite, Jean, Nanou et Radoko ont enchainé par un second succès, plus facile cette fois-ci, en demi-finale. Ils ont défait par 13 à 7 l’équipe composée de Robineau, Foyot et un compatriote, Thierry « Masaka » Bezandry. 

Durant les deux succès en quart et en demi-finale, Madagascar a pu compter sur l’efficacité de Jean. Ce dernier, très sobre dans son jeu, a été le principal artisan du parcours malgache. Après sa reconversion de tireur à pointeur qui a pris plusieurs années, il revient actuellement au sommet de sa forme, la même qui lui avait permis de décrocher le titre planétaire en triplette en 1999. 

Deuxième position

D’ailleurs, son palmarès joue également en sa faveur dans ce Masters, les autres joueurs étant intimidés de jouer face à un ancien cham­pion du monde.

Hier, tard dans la soirée, l’équipe nationale malgache a commencé à jouer la finale face à la formation de Suchaud, Fazzino et Quintais. Cette triplette de Suchaud, qui mène au classement général avec dix-sept points, est la même que Jean, Nanou et Radoko ont battu lors de la finale de la deuxième étape, à La Baule il y a trois semaines. À la suite de cette victoire, Madagascar s’est retrouvé en deuxième position avec treize points.

Ainsi, quel que soit le résultat de la finale de la troisième étape, la Grande île restera à cette position. Si l’équipe de Suchaud gagne, elle décrochera dix nouveaux points, tandis que la sélection malgache se contentera de sept. Les deux seraient, de ce fait, respectivement créditrices de vingt-sept et vingt unités. Et si la victoire revient à l’équipe malgache, son total montera à vingt-trois et celui de l’équipe de Suchaud à vingt-quatre. 

Dans tous les cas de figure, Madagascar restera à la place du dauphin du leader. Un leader que la triplette de la Grande île commence toutefois à bousculer sérieusement.

 

Haja Lucas Rakotondrazaka

 

Vendredi 19 juillet 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article