Pierrot Men qui est actuellement à l’honneur au Futuroscope de Poitiers

Publié le par Alain GYRE

 

 Pierrot Men qui est actuellement à l’honneur au Futuroscope de Poitiers

A événement exceptionnel, couverture exceptionnelle.

Et pourquoi pas une « une » signée Pierrot Men (une photo pour déroger à nos bonnes vieilles habitudes) pour fêter comme il se doit ce numéro 50 ? L’excellent Pierrot Men qui est actuellement à l’honneur au Futuroscope de Poitiers, deuxième parc d’attraction et de loisirs en France, dans le cadre d’une grande exposition sur Madagascar où 72 de ses œuvres sont exposées en formats panoramiques depuis le 15 février pour une durée minimum d’un an : deux millions de visiteurs attendus !

 1-pierrot.jpg

Pour le Groupe Picoty- Avia, mécène de l’exposition, c’est l’occasion de parler de ses activités dans la Grande Ile, notamment d’un ambitieux projet de mise en culture du jatropha (valavelona) en vue de la fabrication de futurs biocarburants, comme nous l’explique Bruno Marchat, son secrétaire général (p. 64).

Autre raison de nous en réjouir, le livre de l’exposition Madagascar Fragments d’une vie sera édité par no comment® et sortira le 3 avril, jour de l’inauguration officielle de l’exposition.

Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Bref, un numéro 50 chargés de promesses et d’aboutissements, à l’image de ces 50 mois que vous avez eu l’obligeance de passer avec nous, amis lecteurs, partenaires et annonceurs.

En route maintenant pour le numéro 100 !

 

No comment&éditions est une maison d’édition malgache créée à Antananarivo en novembre 2011.

 

Elle publie principalement des livres sur Madagascar.

 

Ils sont distribués en librairie à Madagascar et en France.

 

Coordonnées à Madagascar : 2, rue Ratianarivo, immeuble Antsahavola, Antananarivo 101 - +261 20 22 334 34.

 

Coordonnées en France : 58, rue de Dunkerque, 75009 Paris - 06 12 75 51 06.

 

http://www.nocomment.mg

www.nocomment-editions.com

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article