Piraterie: La Fayette débarque à Antsiranana

Publié le par Alain GYRE

PIRATERIE : La Fayette débarque à Antsiranana

La frégate La Fayette a accosté au port d’Antsiranana, hier, et ne le quittera que le 22 septembre

Après une mission d’escorte, en Somalie, du 5 au 9 septembre, la frégate française rend visite à la Grande île. Elle retrace un peu d’histoire dans la ville d’Antsiranana.

Dans la capitale du Nord, La Fayette est le nom d’une rue de la ville. Mais cette fois, il
s’agit de la frégate La Fayette, la première d’une série de
5 unités acquises par la marine nationale française, qui honore par sa présence la base aéronavale d’Antsiranana, depuis hier matin et ce jusqu’au
22 septembre. Après les frégates Nivôse et La Grandière, elle est la troisième qui accoste au port d’Antsiranana depuis le début de cette année, où les bateaux de la marine nationale française ont commencé à reprendre le chemin du retour après trois ans d’absence.
La Fayette, long de 125 m, large de 15,4 m et déplace
3 600 tonnes, a vu débarquer 161 marins tous grades confondus. Aux commandes, un « pacha » de navire au curriculum très honorable. Il s’agit du capitaine de vaisseau, Guillaume Merveil­leux du Vignaux, issu de la promotion 1993 de l’École navale. Ce dernier a pris le commandement du bateau depuis le 17 février.
Conçu principalement pour préserver les intérêts de l’État français sur les espaces maritimes outre-mer et participer au règlement de crises hors Europe, ce bâtiment de combat, qui s’est vu concéder le titre de « frégate furtive », est susceptible d’être intégré à une force aéronavale.
Anti-piraterie
Il peut, aussi, prendre part à la protection du trafic commercial et effectuer des missions humanitaires.
« Ce navire est conçu pour échapper à la détection de radar quand il est en mer », a affirmé le capitaine de frégate, Marosoa Nonenana, commandant de la Base navale d’Antsiranana. Faisant partie de la force européenne de lutte contre la piraterie de l’opération Atalante, la frégate La Fayette a escorté, du canal de Mozambique jusqu’au port de Mogadiscio, un cargo affrété par l’United-Nations Support Office for AMISOM. Celui-ci transportait du matériel opérationnel destiné à la mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM). C’était du 5 au 9 septembre, avant de venir à Antsiranana.
Selon des informations obtenues auprès du consulat d’Antsiranana, La Fayette recevrait, jeudi prochain, la visite de l’ambassadeur de France à Madagascar et du Premier ministre, Jean Omer Beriziky. Quant aux militaires, le dicton connu des marins « debout les crabes, la mer monte », annonce un programme chargé.

Raheriniaina

Jeudi 20 septembre 2012

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article