Plantes médicinales du Nord: Un ouvrage numérique édité par Jardins du monde

Publié le par Alain GYRE

Plantes médicinales du Nord: Un ouvrage numérique édité par Jardins du monde                     

Mardi, 17 Décembre 2013

 

«Plantes médicinales du Nord de Madagascar. Ethnobotanique antakarana et informations scientifiques ».

 

C’est le titre du nouvel ouvrage numérique édité par l’association humanitaire française « Jardins du monde » et écrit par Jean-Pierre Nicolas. Dans un contexte où le revenu d’environ 45% des Malagasy est inférieur à 2 000 Ar par jour, les plantes médicinales, si elles sont utilisées à bon escient, peuvent aider beaucoup de ménages en cas de maladie. Elles coûtent nettement moins chers que les médicaments. Pour les paysans, elles ne coûtent même pas un ariary puisqu’ils les collectent dans les forêts ou dans les champs. Notons d’ailleurs que les ressources naturelles dont les forêts et leurs richesses constituent plus de 50% de la richesse de Madagascar. De plus, la majorité des Malagasy ont recours à la médecine traditionnelle. La valorisation des plantes médicinales est donc la bienvenue, d’autant que les savoirs populaires en matière de plantes tendent à disparaître au profit des médicaments. Parmi les canaux qui peuvent vulgariser la publication et le téléchargement gratuit de l’ouvrage cité plus haut, on peut citer « Madagascar environnemental justice network », un réseau international de chercheurs, d’étudiants et professionnels qui se penchent sur les impacts sociaux des politiques sur les ressources naturelles à Madagascar.

 

Concernant les travaux ayant abouti à l’ouvrage, ils sont les fruits de plusieurs années de partenariat avec l’université d’Antsiranana et la direction régionale de la santé. L’auteur de l’ouvrage précise : « Pour essayer de pallier à l’insuffisance de médicaments et de soins, où la grande majorité des Malgaches reste en dessous du seuil de pauvreté, ils ont formé des jeunes étudiantes et étudiants malgaches et français, souhaitant s’impliquer dans le projet comme volontaires. Ils ont travaillé et recueilli de nombreuses informations auprès de la population et des tradipraticiens, fait des photos et des herbiers déposés à l’université d’Antsiranana. Ces herbiers ont été identifiés sur place, ou bien au Parc botanique et zoologique de Tsimbazaza (PBZT), à Antananarivo et au Muséum national d’histoire naturelle de Paris. C’est ainsi que basé sur les pratiques et des remèdes traditionnels de plus de 50 plantes médicinales, Jardins du monde a pu réaliser des jardins de production et de vente qui permettent aux habitants de s’approvisionner et de se soigner avec certitude tout en se formant à la pharmacopée de leur pays. Conseils auprès des mères de famille sur la nutrition et l’hygiène font aussi partie de cette formation ».

 

Quant à l’association « Jardins du monde », elle a pour objectif principal la valorisation de l’usage des plantes médicinales dans la santé communautaire, là où les populations ont difficilement accès à la médecine conventionnelle. Pour télécharger l’ouvrage sur les plantes médicinales du Nord de Madagascar : http://jardinsdumonde.org/fr/ressources-en-ligne/documents-pedagogiques/articles-scientifiques.html

 

Recueillis par Fanjanarivo

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article