Plantes médicinales: plus de 900 tonnes exportées

Publié le par Alain GYRE

Plantes médicinales: Plus de 900 tonnes exportées

     

 

Samedi, 27 Octobre 2012

La Grande Ile abrite plus de 13 000 plantes médicinales dont de nombreuses sont endémiques. Elles sont utilisées dans la médecine traditionnelle ou dans la phytothérapie moderne.

Plusieurs instituts essayent de valoriser cette richesse, pour ne citer que l’Institut Malgache de la Recherche Agronomique (Imra.) ou les tradipraticiens et les vendeurs de plantes. Malgré la présence des établissements sanitaires, plusieurs personnes ont recours à des personnes dotées des connaissances traditionnelles des plantes pour guérir. En fait, selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms), 70% de la population locale, surtout les habitants des zones rurales ou enclavées, utilisent les plantes médicinales pour se soigner. Et vu l’importance de leur rôle, il est important de noter que depuis 2007, les tradipraticiens peuvent exercer librement leurs métiers, ils sont reconnus au même titre que la médecine conventionnelle.

Non seulement ces plantes sont utilisées sur le territoire malgache, mais plusieurs d’entre eux sont exportés dans les pays étrangers comme en Europe, Asie et aux Etats-Unis. A titre d’exemple, en 2010, le pays a exporté plus de 900 tonnes de plantes médicinales selon l’Institut national de la statistique malgache (Instat). Selon les informations le « Mandravasarotra » ou l’aloés (Cinnamomsa fragrans) et le Ravintsara (Cinnamomum camphora) sont les plus demandés.

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article