"Gasikara" Marie-Clilie Moreau d'Andrada

Publié le par Alain GYRE

GASIKARA

Toi mon pays !
Quand j'ai du chagrin
Laisse moi me souvenir
De tes parfums,
Plus doux que la peau d'une jeune fille,
De tes sables chauds,
Plus brûlants que le ventre d'une femme

Toi mon île !
Quand j'ai du chagrin,
Emporte-moi dans tes cyclones.
Sois douce et tendre.
Aussi ardente qu'un amant !
Aime-moi fort, que j'oublie tous mes tourments.

Ne m'oublie pas !
J'ai tant de souvenirs de Toi !

Dans tes accalmies,
Berce-moi, comme un enfant.
Enduis mon corps d'huile de coco,
Et d'onguents savants.

Oh ! l'odeurs des girofliers
Et des lys des marais !

Tiens, mon chagrin s'est envolé ...

Marie-Clilie Moreau d’Andrada

Publié dans Poèmes malgaches

Commenter cet article