Pourquoi les serpents mangent les grenouilles

Publié le par Alain GYRE

135 Pourquoi les serpents mangent les grenouilles (1).
(Antambahoaka)

 

 

Un serpent (2) rencontra, dit-on, une grenouille :

 

« Soyons amis, dit celle-ci. Tu es long, je suis courte. Nous pouvons donc nous rendre mutuellement de bons offices. Ta taille te permettra d'atteindre les endroits élevés; moi je me glisserai là où tu ne pourras pas pénétrer. J'ai aussi une forte voix qui pourra nous être utile. Cependant, avant de nous lier davantage, essayons nos forces. Luttons d'abord à la course ; et voyons celui qui attrapera l'autre. Commence le premier puisque tu es mon aîné.»

Le serpent fit trois bonds, et la grenouille ne put pas l'attraper :

 

« Tu cours bien, dit-elle. »

 

A son tour, elle sauta ; mais le serpent la rejoignit au quatrième saut, et la saisit par derrière :

 

« Ne m'avale pas dit la grenouille. Dis un peu : « â », en ouvrant la bouche. »

 

Le serpent dit « â » mais dès qu'il desserra les dents, la grenouille se sauva dans l'eau à son grand ébahissement.

 

Les grenouilles de l'étang félicitèrent leur compagne du succès de sa ruse et traitèrent le serpent d'imbécile. Celui-ci honteux de s'être laissé joué de la sorte, rassembla ses enfants et leur dit :

 

« Mangez les grenouilles quand vous en rencontrerez, même si vous êtes repus. Ava-
lez-les d'une seule bouchée de peur qu'elles ne vous échappent. Ce sera le seul moyen d'en
faire disparaître la race. »

 


(1) Le texte de ce conte a été recueilli à Mananjary où il m'a été dicté par un Antambahoaka.
(2) En malgache bibilava, la bête longue.

 

 

Contes populaires malgaches

 

Recueillis, traduits et annotés par

 

Gabriel FERRAND

 

Editeur : E. Leroux (Paris) 1893

 

Commenter cet article