Production de jatropha: le village d'Amparihivato s'y met

Publié le par Alain GYRE

Production de jatropha - Le village d’Amparihivato s’y met

jatropha.jpg

Le jatropha peut être transformé en huile, savon, biogaz,…Cette plante se cultive avec ses graines ou ses tiges. Elle n’occupe pas une grande espace et peut être utilisée comme barrière. Des récentes études ont démontré que le jatropha peut supplanter le gasoil pour le moteur diesel, une fois l’injecteur taré.
Les graines de jatropha, une fois pillées avec de la presse à huile ou de la presse électrique peuvent servir pour les lampes à pétrole. Cette plante pousse partout et fleurit une fois par an. La production annuelle de jatropha à Analavory est estimée à environ une tonne.
Les villageois d’Amparihivato à Analavory se lancent également dans la culture de jatropha. Ils en ont besoin pour faire fonctionner les groupes électrogènes ou les Kubota. Ils estiment que l’utilisation de jatropha permet de faire une économie. Au lieu d’utiliser par exemple deux litres de gasoil, ils n’emploient qu’un litre d’huile de jatropha.
L’association Cicafe œuvre pour le développement rural et promeut l’utilisation de jatropha dans cette localité. A Amparihivato, près de 83 familles produisent une tonne de jatropha. Le savon de jatropha est recherché pour ses douceurs. Ses feuilles peuvent servir de compost. Avec 4 à 5 kg de graines de jatropha,on peut obtenir un litre d’huile liquide.

La Vérité

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article