2012-11-28 Rabefiraisana, chef de tout le territoire d'Avaradrano

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Rabefiraisana, chef de tout le territoire d’Avaradrano

     

 

Mercredi, 28 Novembre 2012

Exemples de loyauté tout au long de l’histoire de l’Imerina, mais justiciers quand les circonstances le réclament, les fiers Tsimahafotsy doivent leur réputation à leur plus prestigieux chef, Rabefiraisana, qui se mit à la tête de douze « Loholona » (notables) d’Ambohimanga, pour conduire un soulèvement populaire en faveur du jeune Prince Ramboasalama. Ce mouvement coûta au tyrannique Andrianjafy son trône. Devenu roi sous le nom d’Andrianampoinimerina en 1767, Ramboasalama témoigna sa reconnaissance à l’égard de Rabefiraisana en le désignant chef de tout le territoire d’Avaradrano.

Ambohimanga, aujourd’hui comme hier, est le fief principal des Tsimahafotsy, ce clan qui a donné, avec les Tsimiamboholahy, ses plus grands commis et ses chefs militaires les plus illustres au royaume merina. Deux clans, soit dit en passant, dont les chefs n’ont jamais voulu être anoblis. « Nous préférons être premiers des Hova plutôt que les derniers des Andriana » ont-ils déclaré en déclinant cette faveur royale. La formule malgache mérite d’être reprise pour sa grande beauté : « Aleonay Hova tandroky ny omby toy izay Andriana kitron’ny Omby », ce qui peut aussi être traduit par « vaut mieux être premier chez soi que second à Rome ».

+S.J.

Midi Madagasdikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article