Rabôby - Zanak'iza piraté en Europe

Publié le par Alain GYRE

Rabôby - Zanak’iza piraté en Europe

raboby.jpg

Rabôby, un ancien membre du groupe Tselonina sort de l’ombre avec un deuxième album «Zanak’iza». Déjà victime de piraterie en Europe avec son premier album « Manina anao », ce deuxième est en train de subir le même sort. Pour éviter cela, il compte sortir le deuxième opus d’ici quinze jours où il informera le public comment différencier les pirates de l’original. La sortie de l’album se fera en Europe, donc les Malagasy devront patienter encore plus avant de pouvoir s’en procurer. Toutefois, d’ici la fin de l’année, Rabôby prévoit de mettre sur le marché la version audio et Dvd de « Zanak’iza ». Cet album est coloré de world music mais connait également une forte influence de la musique traditionnelle malagasy.

Plus acoustique par rapport à « Manina anao », « Zanak’iza » est constitué de huit nouvelles compositions et d’une reprise du premier album. Rabôby, qui est admirateur de jolies filles aborde avec facilité la beauté des femmes malagasy et c’est ainsi qu’il a baptisé ce deuxième opus de « Zanak’iza ». En effet, ce morceau parle d’une jeune fille qui varendre visite à ses parents, et là les paroles décrivent les courbes et la sensualité de cette jeune femme. Cependant, les autres titres évoquent des sujets délicats comme le problème du bois de rose à Madagascar. Pour certains, le nom de Rabôby n’en dit pas long, pourtant il fait partie des plus grands musiciens malagasy en Europe. D’ailleurs, ses interprétations magnifiquement exécutées des morceaux de Bob Dylan lui ont valu ce surnom par ses amis de chez Lolo sy ny Tariny et du groupe Mahaleo. Un cabaret sera organisé pour la présentation officielle de l’album à Tana.

Zo Toniaina

La Vérité

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article