Rasintsina.

Publié le par Alain GYRE

254 Rasintsina.
Conte sur les origines des montagnes, des collines, des plaines et des vallées

Recueilli à Mandrisare

 

Jadis, dit-on, le tsintsina (l) était un oiseau aussi grand que le dindon, mais le Zanahary
le rendit plus petit parce qu'il avait excité la terre et le ciel à se battre.

Il se promenait de bas en haut, et disait au ciel :

«  Préparez-vous, Ralanitra, car Ratany viendra vous attaquer. »

Il disait aussi à Ratany :

«  Armez-vous bien, car Ralanitra descendra afin de vous battre. »

La terre qui avait mauvais caractère essaya d'atteindre le ciel, mais elle ne put pas y arriver et se divisa en quatre parties.

Celles qui s'élevèrent le plus haut furent les montagnes, celles qui suivirent furent les plateaux, et enfin les collines.

Quant à celles qui restèrent sans mouvement elles formèrent les plaines et les vallées.

C'est à partir de ce jour, dit-on, que les montagnes, les plateaux, les collines, les plaines et les vallées furent créés.

 

 

(1)   Petit passereau.

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

Publié dans Contes de Madagascar

Commenter cet article