Ravintsara: un marché très propice

Publié le par Alain GYRE

Ravintsara: Un marché très propice

     

 

Vendredi, 03 Août 2012

Le « kapoaka » de semences de ravintsara coûte environ 120 000 Ariary et on peut en obtenir 1 200 pieds. Avec une bonne technique, la production peut atteindre les 60 à 80% et après seulement, les prix sont évalués à 5 fois plus des dépenses. Le litre de l'huile essentielle s'acquiert à 200 000 Ar et 120 000 Ariary pour celle mélangée. En 2007, les prix affichés étaient de 190 euros/ litre, soit près de 600 000 Ariary alors que la botte est cédée à 300 Ariary. Pour produire à peine 32 litres d’huile, il faut 6 tonnes de feuilles de Ravintsara.

Les huiles essentielles sont indiquées pour les rougeoles, la rubéole, la varicelle, les oreillons, la fatigue chronique, l insomnie, les asthénies, les déficiences immunitaires, les infections cutanées d’origines virales et les hépatites. Le marché de « ravintsara » ou cinnamomum camphora cineoliferum de son nom scientifique suscite beaucoup d’espoir pour les Malgaches. Surtout à l’heure où la résistance des virus s’accroît naturellement face à l’arsenal allopathique. Alors que la demande est de 200 tonnes en 2010, l’île n’a pu produire que 120 tonnes. Madagascar ne couvre que 1/5 du marché international pour le moment.

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article